La place Gambetta se transforme !

C'est parti pour les travaux de la place Gambetta ! Après la concertation (2015-2017), mené notamment par le collectif Dido!, les travaux ont pu commencer début 2019 pour faire de la place Gambetta une place plus accueillante, plus verte et plus vivante.

Les chiffres clés

7 mois de travaux

14 nouveaux arbres

+58% d’espace piéton supplémentaire

+500 m2 de jardinières

La future place Gambetta en 5 points clés

Le plan de la nouvelle place

Passez votre curseur sur les + colorés pour voir le détail des aménagements.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

De vastes espaces piétons

Les contre-allées qui bordent la place, élargies de 8 mètres, sont désormais dévolues aux piétons et accueillent une bande cyclable.

Le parvis dallé de la mairie du 20e arrondissement est agrandi de 160 m2.

Les passages piétons de la place sont élargis.

Avenue Gambetta, les trottoirs situés entre la place et la rue des Gâtines, sont plus vastes.

L’aménagement de l’avenue du Père Lachaise et de l’entrée du cimetière permet, quant à lui, la création d’une zone de rencontre s’étendant de la place Gambetta à l’entrée du cimetière du Père Lachaise*. Sur cette avenue, un passage piéton surélevé est aménagé, les trottoirs sont élargis et la zone de stationnement des taxis est réduite.

L’entrée du cimetière est mise en valeur grâce à la pose de pavés sciés qui reprennent le motif originel des lieux.

Enfin, une voie piétonne est créée rue du Cambodge entre l’avenue Gambetta et la rue des Gâtines : des barrières seront installées afin de fermer la circulation sur cette portion de voie.

* Ces aménagements sont réalisés dans le cadre du Budget participatif et du Budget Paris Piéton.

Une desserte bus renouvelée

Les circulations des bus sont totalement réorganisées. Les terminus des bus 60, 69 et 102 sont déplacés rue du Japon et celui de la Traverse de Charonne est désormais situé rue du Cher. De nouveaux arrêts sont créés pour compléter la desserte de la place.

Avenue Gambetta, un nouvel arrêt est créé dans chaque sens pour les bus 61 et 69.

Une place plus végétale à vocations multiples

Sur la place, la couronne d’arbres sur l’hexagone est complétée grâce à la plantation de 13 arbres à grand développement. Les îlots piétons sont protégés par du mobilier qui délimite les parties circulées des parties piétonnes. Les assises, les plateaux et les nouveaux kiosques repositionnés aux extrémités des îlots sont propices à la détente, à la lecture, au jeu…

Deux jardinières d’arbustes et de vivaces sont installées rue Belgrand et la façade de la mairie du 20e est végétalisée. La rue des Gâtines accueille également 5 jardinières et 6 grands arbustes, tandis qu’un arbre prend également place rue du Japon.

Avenue du Père-Lachaise, des pieds d’arbres sont végétalisés avec des plantes vivaces et 10 jardinières sont installées.

Une place accessible aux personnes en situation de handicap

Un fil d’Ariane guide les personnes malvoyantes pour qu’elles puissent se déplacer plus facilement. Pour le confort des personnes à mobilité réduite, le sol des contre-allées est ponctuellement repris en pente douce.

Place au vélo

Un itinéraire vélo sécurisé à double sens est créé autour de la place.

Les franchissements de voies se font par des espaces dédiés aux cyclistes au niveau des nouveaux passages piétons. La place accueille également de nouveaux stationnements pour les vélos.

Calendrier des travaux

Le phasage

Les travaux se déroulent du 28 janvier à fin août 2019, en 3 grandes phases :

Le déroulé des travaux

Que fait-on jusqu'en mars 2019 ?

28 et 29 janvier : revêtement et marquage au sol de la rue du Japon.

Agrandissement du parvis dallé de la mairie du 20e. Réimplantation du kiosque Lulu.

Abaissement des anciennes contre-allées et des trottoirs face aux passages piétons.

Installation des nouveaux feux et des traversées piétonnes de la place. Branchement des réseaux (eau, électricité...) pour les nouveaux emplacements des kiosques.

Déplacement de la fontaine Wallace face au 1, rue Belgrand.

Plantation des 13 arbres de la place et installation des 2 jardinières rue Belgrand.

Côté bus

À partir du 30 janvier 2019 :

Les terminus des bus 60, 69 et 102 sont déplacés rue du Japon.

Le terminus du bus 64 est déplacé face au 239 rue des Pyrénées.

L’arrêt de la Traverse de Charonne se trouve rue du Cher.

Les arrêts du bus 26 sont déplacés :

  •   vers Nation : au 247 de la rue des Pyrénées ;
  •   vers Saint-Lazare : au niveau du 202-204 rue des Pyrénées.

Entre février et avril, les arrêts de certains bus sont modifiés. La RATP informe les voyageurs aux arrêts et dans les bus concernés.

Côté piétons et cyclistes

Les cheminements, maintenus et sécurisés en permanence, sont modifiés aux abords des emprises de chantier.

Côté automobilistes

Nuit du 4 au 5 février : l’installation de barrières en béton le long des îlots entraîne la réduction d’une file de circulation sur la place.

Pendant les travaux, le déplacement des feux rouges peut entraîner des réductions de chaussée.

L’aménagement des traversées piétonnes entraîne une réduction de la circulation. Pour réduire les nuisances, certains travaux peuvent être réalisés de nuit.

Durant toute la durée du chantier, l’accès aux véhicules de secours est maintenu.

Foire aux questions

Le réaménagement de la place Gambetta se fait en 2 temps.

Les travaux ont commencé par la rue du Japon qui devient le lieu des terminus des lignes 60, 102 et 69. C’est cette première phase de travaux qui permet de libérer les contre-allées de la place Gambetta (actuellement occupées par des bus) afin d’y engager les travaux de reconquête de l’espace pour les piétons. Le terminus de la traverse de Charonne sera quant à lui rue du Cher. La ligne 64 sera, quant à elle, prolongée jusqu’à l’Église de Pantin dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau Plan bus prévu pour avril 2019.

Les travaux ont commencé à la mi-octobre 2018. La voirie a été renforcée pour soutenir le poids des bus. Les mois de novembre et de décembre seront consacrés à la poursuite des travaux rue du Japon, rue du Cher et rue Belgrand. Puis les travaux sur la place Gambetta, sur la rue des Gâtines, sur la rue du Cambodge et sur l’avenue du Père Lachaise s’échelonneront de janvier à septembre 2019.

Les travaux de voirie, qui sont des travaux dit de surface, sont réalisés en dernier. L’ensemble des travaux réalisés avant la mi-octobre 2018 étaient des travaux préparatoires des concessionnaires (GRDF, Enedis, CPCU, RATP) qui sont eux sous la surface. En effet, afin de ne pas revenir sur des aménagements neufs, les concessionnaires sont invités à contrôler leur réseau et engager les travaux nécessaires.

C’est ainsi que sont intervenus :

• Enedis : rénovation du réseau basse tension d’alimentation des particuliers ;

• RATP : renforcement du câblage haute tension de la ligne 11 dans le cadre de l’adaptation des stations parisiennes ;

• CPCU : inspection et remplacement du réseau de retour d’eau du chauffage urbain qui alimente entre autre l’hôpital Tenon ;

• GRDF : rénovation du réseau d’alimentation des particuliers.

Le réaménagement de la place Gambetta s’inscrit dans le programme de la Ville de Paris de réaménagement des 7 places parisiennes qui a plusieurs objectifs :

• Réduire la place de l’automobile ;

• Donner plus d’espace aux piétons ;

• Sécuriser et faciliter les cheminements cyclables ;

• Diversifier et intensifier les usages.

Le projet de réaménagement de la place Gambetta répond, quant à lui, à des enjeux spécifiques :

• Libérer et agrandir les terre-pleins au profit des piétons ;

• Relocaliser les arrêts et les terminus de bus à l’arrière de la Mairie ;

• Valoriser le lien entre la place et le square Édouard Vaillant ;

• Valoriser la liaison avec le cimetière du Père Lachaise ;

• Apaiser et végétaliser les voies périphériques.

Les bus continueront de desservir la place Gambetta mais certains arrêts seront modifiés pour permettre une descente avant la place et non après comme c’est le cas en ce moment pour le bus 26 par exemple. De nouveaux arrêts sont par ailleurs créés (pour le bus 61).

Les contre-allées qui servent actuellement de terminus pour les bus seront rechargées afin de les mettre à niveau avec les trottoirs actuels. C’est de cette manière que l’on va principalement recréer des espaces pour le cheminement.

La reconquête d’une partie de la chaussée circulée actuellement sera également un moyen de redonner de l’espace et de multiplier les usages.

Par ailleurs, la place sera désencombrée. Par exemple, les kiosques seront déplacés hors du cheminement actuel. Les terrasses des commerçants ne seront pas autorisées à s’étendre davantage. Priorité est en effet donnée à la reconquête piétonne.

Les passages piétons seront également surdimensionnés pour donner plus de liberté aux piétons.

Une longue concertation a été organisée de 2015 à fin mai 2018. La Ville de Paris s’est d’ailleurs faite accompagnée d’une agence spécialisée, Trait Clair, afin de mener au mieux la concertation autour de ce réaménagement.

Les grandes étapes de la concertation :

• Marches exploratoires et ateliers de travail

• Événement de lancement du 20 juin 2015

• Idee.paris et registre en mairie du 20 juin au 25 septembre

• Atelier participatif n° 1 le 4 juillet 2015

• Réunion accessibilité avec des associations cibles, le 7 septembre

• Rencontres sur site les 26 août et 9 septembre

• Atelier participatif n° 2 le 10 septembre 2015

• Séminaires de travail avec des techniciens, des experts et des représentants associatifs, le 29 mai et le 19 novembre 2015

• Réunion publique du 12 janvier 2016 (restitution de la concertation)

• Comité Déplacement dédié le 4 avril 2016

• Réunion publique du 5 juillet 2017 (introduction du collectif Dido et présentation de l’étude circulatoire)

• Exposition à l’Hôtel de Ville en novembre 2017

• Réunion publique du 11 janvier 2018 (présentation des travaux préparatoires et de l’étude circulatoire)

• Réunion publique du 31 mai 2018 (présentation finale)

• Exposition à la mairie du 20e en septembre 2018

Les conseillers de quartier, les associations, les habitantes et habitants, les commerçantes et commerçants ont notamment participé à la concertation qui s’est étalée de 2015 à 2018.

Il y aura plus d’assises sur la « nouvelle » place Gambetta ; c’est d’ailleurs une demande très importante issue de la concertation. La place Gambetta est un lieu de rendez-vous, d’attente qu’il faut pouvoir rendre plus confortable. Le mobilier de la place Gambetta devrait offrir 60 m linéaire d’assise variable contre aucune aujourd’hui.

Le mobilier s’installant sur la place permet, d’une part, de faire assise et doit, d'autre part, assurer la mise à distance et la sécurité des usagers vis-à-vis de la voie.

Le rythme vertical donné aux éléments de mobilier créé un jeu cinétique perçu de différentes façons selon la vitesse et la position dans laquelle les usagers se trouvent. Visible en mouvement, le mobilier “vibrera” différemment selon la vitesse de parcours. Ce dispositif joue de la qualité première de la place qui est un haut lieu de mobilité. Certains modules de musoirs se répondent et se répètent. Dans le même temps, cette géométrie et ce principe constructif offrent de nombreuses déclinaisons d’usages et de formes.

L’ensemble du mobilier est constitué de bois (mélèze), béton (teinté dans la masse) et acier (thermolaqué).

Les assises en bois : Le mélèze est sélectionné selon des critères de proximité, de disponibilité d'approvisionnement et de résistance aux chocs. Nous préconisons un traitement du bois lui permettant d’être livré avec une teinte qui pourra rester constante au cours du temps. En effet, afin d'éviter un effet visuel de vieillissement trop important bien que naturel, nous préconisons l’application d’un saturateur. Un saturateur bois préserve l’aspect naturel du bois et lui offre une teinte grise évitant l’effet de vieillissement. Le saturateur permet le respect de la texture du bois, rendu mat et grande facilité d’entretien et est un produit de surcroît d’origine bio-sourcée.

En savoir plus

Dernière mise à jour le vendredi 15 février 2019

Restez connecté

Lettre d'information

* obligatoire
Civilité  *

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris

Restez connecté