La culture se déconfine dans le 20e

La crise sanitaire a durement touché le secteur de la culture. Pendant le confinement, certains acteurs ont continué de faire des propositions, à distance, tout en inventivité. À l'heure du déconfinement progressif, une offre nouvelle et adaptée à la situation émerge.

Un plan de soutien par la Ville de Paris

À l'occasion du Conseil de Paris du 18 mai 2020, a été voté un plan de soutien historique en direction des artistes et des acteurs culturels parisiens, d’un montant de 15 millions d’euros.

Les annonces

  • Accompagnement des acteurs culturels que la Ville de Paris soutient de manière régulière et qui ont été impactés par la crise
  • Aides directes aux artistes et équipes artistiques (priorité aux plus jeunes et aux moins visibles) pour favoriser la création et la diffusion (musique, spectacle vivant, arts visuels notamment) : organisation d’un Mois d’août de la culture à Paris en partenariat avec d’autres institutions, appel à projet pour des commandes artistiques à des auteurs ; maintien de la Nuit Blanche dans une édition revisitée, qui offrira une autre manière de vivre et de regarder l’art
  • Soutien des acteurs culturels privés ou peu subventionnés : abondement de 500 000 € du fonds de secours mis en place dans le secteur de la musique, géré par le Centre national de la musique ; abondement de 700 000 € du fonds d’urgence pour le spectacle vivant, géré par l’Association de soutien aux théâtres privés ; abondement de 50 000 € du fonds de soutien de la SACD en direction des auteurs et compositeurs dramatiques
  • Soutien accru au GIP Café Culture pour : accompagner la rémunération des musiciens se produisant dans les cafés-concerts ; permettre l’organisation d’un plus grand nombre de concerts dans les mois qui suivront la sortie de crise
  • Soutien complémentaire aux salles de cinéma indépendantes et aux associations cinématographiques
  • Dispositifs de soutien aux librairies indépendantes
  • Accompagnement en moyens de communication de la reprise d’activité et du développement de projets d’éducation artistique et culturelle en direction du jeune public et des personnes âgées notamment.

Un Mois d'août de la culture

Pour soutenir les artistes et les acteurs culturels, la Ville de Paris a initié un événement estival.

Les structures et équipes artistiques pourront soumettre des propositions pour participer dans le cadre d’un appel à projets qui sera ouvert dès le début du mois de juin via le site de la Ville de Paris.

L’accessibilité pour tous les publics sera un axe fort de cette programmation estivale. Les spectacles seront majoritairement gratuits. Priorité sera mise sur les quartiers populaires et l'appel à projets devra favoriser la diversité artistique.

Les évènements et représentations seront majoritairement organisées dans l'espace public. Toutefois, d'autres seront prévues dans les centres sociaux gérés par la Ville de Paris et dans les EHPAD et résidences autonomies pour les séniors gérés par le CASVP.

Les Invitations aux arts et aux savoirs de retour en ligne

L'université populaire du 20e revient en ligne !

Les conférences deviennent des visioconférences, sur inscription.

Conférences passées 

  • Samedi 30 mai à 15h : Lire la ville - « Ermitages, villas et cités » 
  • Jeudi 4 juin à 16h : Parcours philosophique - « La Renaissance ou la laïcisation de l’espace » 
  • Mardi 9 juin à 14h30 : Découverte art actuel - « L’influence du jazz » 
  • Mardi 9 juin à 20h : Sonorium - « The Strokes - This is It » 
  • Mercredi 10 juin à 14h30 : Dialogues littéraires - « Écrire ! » 
  • Mercredi 17 juin à 19h : Économie - « La crise de la zone euro est-elle due aux pays qui ne respectent pas les règles ? »

Les bibliothèques s'activent

Une réouverture progressive

Après la mise en place d’un fonds de soutien aux acteurs culturels, la Ville de Paris procède à la réouverture des équipements culturels municipaux. 

Dans le 20e, la première étape a débuté le 2 juin avec la réouverture au public de la bibliothèque Marguerite Duras qui était équipée d’un système de prêts et de retours automatiques. 

Le 16 juin, les bibliothèques Assia Djebar et Louise Michel ont suivi le pas en proposant ce même système de prêts et de retours.

Enfin, à partir du 25 juin, l’ensemble des bibliothèques ont rouvert, sauf celles en travaux ou se situant dans un ensemble immobilier dense.

Cependant, quelques contraintes vous sontimposées afin de garantir la distanciation physique et de respecter les règles sanitaires :

  • Le port du masque est obligatoire
  • Un parcours de circulation est mis en place dans chaque bibliothèque
  • l'accès aux postes informatiques est limité
  • La lecture sur place n'est pas possible
  • ouverture progressive de places de travail au sein du réseau des bibliothèques, selon la disposition des établissements

Pour connaître les horaires d’ouverture de votre bibliothèque, cliquez ici.

La médiathèque Duras se transforme en atelier de fabrication

Pendant la période de confinement, les bibliothécaires de la Ville de Paris se sont mobilisés pour produire masques, blouses, visières dans un fablab hébergé par la médiathèque Marguerite Duras.

> "Makers vs. COVID-19" : un reportage à lire sur le site des bibliothèques de Paris

Aidez la bibliothèque Sorbier à étoffer son fonds philosophie/psychologie

Les bibliothèques préparent leur retour. La bibliothèque Sorbier souhaite améliorer son rayon philosophie/psychologie et vous sollicite à travers un questionnaire. Le but est de constituer une collection de livres qui satisfasse un maximum de monde. Vous souhaitez contribuer à l'élaboration de ce nouveau rayon ? Répondez à ce court formulaire !

Les ressources numériques des bibliothèques parisiennes accessibles à tous

Même si vous n'êtes pas inscrits en bibliothèque, vous pouvez accéder à toutes leurs ressources numériques pendant cette période particulière. Inscrivez-vous en ligne !

> Plus d'informations sur l'article dédié

ET 20 L'ÉTÉ vous donne rendez-vous cet automne

ET 20 L'ÉTÉ, festival d'art dans la rue organisé par la Mairie du 20e, n'aura exceptionnellement pas lieu autour du 21 juin : en raison de la situation sanitaire, il se tiendra après l'été, du 20 au 26 septembre. 

Une dizaine de compagnies proposeront une grande diversité de spectacles, entièrement gratuits, dans les rues, sur les places ou dans les parcs de l'arrondissement.

Les artistes reviennent à la Villa Belleville

La Villa Belleville a rouvert ses portes aux artistes résidents la semaine du 18 mai. La configuration des ateliers individuels permet le respect des gestes barrières, le port du masque est obligatoire dans les espaces collectifs ou mutualisés. Les ateliers partagés ont rouvert une semaine plus tard.

Les expositions restent encore suspendues. Les actions culturelles prévues sont repensées pour se dérouler dans l'espace public pendant la période estivale.

Gabarit à la MJC Les Hauts-de-Belleville

Espace de vie sociale, la MJC Les Hauts-de-Belleville a pu rouvrir pour la distribution de paniers alimentaires en lien avec la coopérative La Source.

En parallèle, l'équipe a élaboré, avec l'association Trans'Art qu'elle accueille en résidence, un projet artistique qui investit son espace et ses vitrines, dédiés normalement à la pratique artistique et aux jeunes créateurs et artisans. L'idée ? Proposer un fragment de culture aux publics déjà présents à la MJC pour attendre un panier ou autre chose. En d'autres termes, alimenter le corps et l'esprit.

Intitulé "Gabarit", le projet est un cycle d'expérimentation pour penser le monde d'aujourd'hui. Le premier acte de ce projet s'articule autour d'un objet du quotidien : la chaussure.

L'équipe s'est entourée de conteuses pour investir l'espace du dedans/dehors (vitrines, balcons, rues...) et travailler sur les récits mythiques autour des souliers que l'on chausse pour parcourir le monde. Une collecte de chaussures a été lancée auprès des usagers de la MJC et des riverains.

Rendez-vous est donné tous les mercredis à la MJC à 19h, dans le plus grand respect des gestes barrières et des distances.

La zone d'expérimentations facilitées (ZEF) aux Amandiers avec la compagnie KTHA

La ZEF se déploie dans le quartier des Amandiers, une zone dans laquelle les expérimentations, les tests, les recherches artistiques dans l'espace urbain sont rendues plus faciles, plus sereins.

C'est un partage d'expérience et de savoir-faire, un suivi et un accompagnement artistique proposé par la compagnie KTHA à d'autres compagnies plus jeunes ou en recherche sur une création.

Grâce à une connaissance fine du territoire et des liens de confiance avec les institutions (Mairie, commissariat, préfecture), l'équipe de la ZEF peut accompagner, aider au repérage dans l'espace public et expérimenter des petites formes dans ce quartier en mettant à disposition leur expertise autant technique qu'artistique.

KTHA, basée au 38 rue des Amandiers, est une compagnie de théâtre spécialisée dans l'espace public, conventionnée par la Ville de Paris, la DRAC Île-de-France et par la Région Île-de-France au titre d'une permanence artistique et culturelle.

Elle a lancé à côté de la ZEF un dispositif BEA-BA (Bureau d’entre-accompagnement Banane-Amandiers), lui permettant d'accueillir dans ses locaux d'autres compagnies et de les accompagner dans leur processus de création ou dans leur structuration.

Frontière(s) de la MPAA

Habitants et associations d'une part, lieux culturels, sociaux, sanitaires, sportifs d'autre part sont invités à se retrouver, à mettre en commun, et à s'approprier l'espace public pour proposer des réponses artistiques aux enjeux sociaux, urbanistiques, sportifs et éducatifs en posant une loupe sur un, sur des quartiers, et sur leurs âmes. Le projet Frontière(s), porté par la Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA), a démarré le 29 février. Frontière(s) a duré, construit du lien entre les participants, les partenaires et les artistes, ensemble dans une aventure, dans une écoute et une adaptation aux contraintes du confinement qui interrogent l'avenir de « la » culture.

Frontière(s) n'a pas de fin, mais de multiples finalités que vous êtes invités à partager, lors d'une journée « point d'orgue », le samedi 26 septembre, avec Pier Lamandé, artiste associé au projet et avec toutes celles et ceux qui font vivre ce projet. De quelle manière exactement, cela reste à préciser. Rue Saint-Blaise et de manière virtuelle, nous serons ensemble, car le spectacle sera toujours un rendez-vous humain.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Les Plateaux sauvages vous invitent à écrire

Les Plateaux Sauvages invitent chacune et chacun à écrire un court texte sur la thématique de la solitude et leur envoyer par courriel à bientot@lesplateauxsauvages.fr.

Ces témoignages pourront être partagés la saison prochaine, lorsque la convivialité sera redevenue la norme.

Les poissons pilotes de La Colline

La Colline - Théâtre national a lancé les "poissons pilotes" pendant le confinement, de multiples projets pour lutter contre la crise sanitaire.

Comment la poésie peut-elle soigner ?

Wadji Mouawad,
Directeur de La Colline

Journal de confinement

Du 16 mars au 20 avril, Wajdi Mouawad, directeur de La Colline, a tenu, tous les jours, son journal de confinement, de sa propre expérience, de ses errances poétiques.

Lecture des Lettres persanes de Montesquieu

Alors que la France de 1721 subissait une épidémie de peste menant la moitié sud à des mesures drastiques de confinement, Montesquieu publiait Les Lettres persanes. Une centaine d’artistes, poissons pilotes de La Colline, se relient jour après jour pour lire les 161 lettres de cet ouvrage.

Un dialogue imaginaire en 57 jours

La Colline propose une conversation vidéo fictive entre auteurs, sur près de deux mois.

Au creux de l’oreille

Du 16 mars au 7 mai, 250 artistes amis du théâtre ont offert au téléphone plus de 6000 lectures de poésie, de théâtre, de littérature ou de musique, quelques minutes ou plus au creux de l'oreille.

Le Théâtre aux mains nues s'active en ligne

Pendant le confinement, le Théâtre aux mains nues (TMN) a proposé chaque jour des contenus sur son compte Facebook autour des marionnettes sous le sigle #COVIDCulture : créations, reportages, portraits...


Dernière mise à jour le mardi 30 juin 2020

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris

Restez connecté