Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > Site mobile - Accueil > Actualités
Chargement en cours, merci de patienter...

Le cinéma se souvient

A l'occasion du centenaire de la 1ère guerre mondiale, la mairie du 20e organise, du 17 au 22 novembre, un cycle de projection de films ayant la Grande Guerre pour toile de fond.

Toutes les projections, en entrée libre, se tiendront dans l'Auditorium du Pavillon Carré de Baudouin. Pour accéder au programme complet et aux synopsis des films, téléchargez le programme ci-dessous.

PROGRAMME

- La vie et rien d’autre
Film de Bertrand Tavernier (1989)
Durée : 2h15
Lundi 17 novembre à 14h (sortie scolaire)

- La Grande Illusion
Film de Jean Renoir (1937)
Durée : 1h56
Lundi 17 novembre à 17h
Vendredi 21 novemvre à 12h30

- A l'Ouest, rien de nouveau
Film de Lewis Milestone d'après le roman éponyme d'Erich Maria (1930)
Durée : 2h11
Mardi 18 novembre à 12h30
Samedi 22 novembre à 16h

- Les sentiers de la Gloire
Film de Stanley Kubrick d'après le livre éponyme de Humphrey Cobb (1957)
Durée :1h18
Mercredi 19 novembre à 19h
Jeudi 20 novembre à 10h (sortie scolaire)

- Un long dimanche de fiançailles
Film de Jean-Pierre Jeunet d’après le livre éponyme de Sébastien Japrisot (2004)
Durée : 2h14
Jeudi 20 novembre à 12h30

Informations pratiques
Pavillon Carré de Baudouin
121 rue de Ménilmontant
M° Gambetta (ligne 3) / Bus 26 ou 96 (arrêt Pyrénées-Ménilmontant)
01 58 53 55 40

 

Fichiers en téléchargement

Plan Local d'Urbanisme

Cet automne, la Ville de Paris a engagé la modification de son Plan Local d'Urbanisme (PLU).

En complément de la réunion publique d'information qui s'est tenue le 3 octobre dernier, la Mairie du 20e et le Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement (CAUE) vous invitent à un atelier de formation et d'échanges pour vous donner des clés de compréhension du PLU parisien et vous permettre de prendre part à ses modifications.

Objectifs :
> découvrir les enjeux du règlement d'urbanisme, appliqué à la parcelle comme à votre arrondissement, et ses conséquences sur le paysage de la rue
> préparer le second atelier thématique fixé le mardi 18 novembre à 19h, au cours duquel seront collectées vos contributions.

Informations pratiques
Lundi 3 novembre à 18h00
Mairie du 20e - 6 place Gambetta (Salle du Conseil)

 

 

Mois de l'économie sociale et solidaire 2014

Cette année encore, le mois de novembre sera placé sous le signe de l'économie sociale et solidaire dans le 20e. Venez découvrir les activités et l'engagement des acteurs locaux qui participent quotidiennement à la mise en place d'une économie plus juste !

"L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale, donnant la primauté aux personnes sur la recherche de profits. Acteur économique de poids, l'ESS représente 10 % du PIB et près de 10 % des emplois en France. On compte environ 200 000 entreprises et structures et 2,35 millions de salariés dans le secteur."

PROGRAMME

1 - Nouvelle Loi ESS : Conférence / débat
Organisée par la Mairie du 20e
A l’occasion du lancement du mois de l’ESS, la Mairie du 20e arrondissement vous invite à participer à une conférence/débat au sujet de la nouvelle loi ESS.
Adoptée le lundi 21 juillet à l’Assemblée nationale, la nouvelle loi permet une meilleure reconnaissance des institutions de l’ESS et devra renforcer l’ensemble d’un secteur représentant déjà 10% du PIB et 2,3 millions de salariés. Venez vous informer et participez au débat qui suivra la présentation des objectifs et des mesures de la loi.
En présence de :
Fanélie Carrey-Conte, députée de la 15e circonscription de Paris
Antoinette Guhl, adjointe à la Maire de Paris, en charge de l’Economie Sociale et Solidaire
Anne-Cécile Mailfert, représentante du Mouves
Stéphane Veyer, Directeur général de la Coopaname
5 novembre à 18h30
Mairie du 20e, salle du Conseil

2 – Découverte des produits gourmands de la Vitrine des CAT (Centres d’Aide par le Travail)
Organisée par l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) Ménilmontant / Association Championnet
Les ESAT (anciennement appelés CAT) sont des structures qui permettent à des personnes en situation de handicap de s’insérer ou de se réinsérer à la fois socialement et professionnellement via l’exercice d’une activité professionnelle et le développement de nouvelles compétences. C’est le produit de ce travail que l’ESAT Ménilmontant, en partenariat avec plusieurs ESAT partenaires, vous fera découvrir. 
Si l’édition de l’année dernière vous a fait découvrir des réalisations artisanales et artistiques, cette année ce sont vos papilles qui sont à l’honneur. Laissez-vous conquérir par les produits salés et sucrés que vous découvrirez au gré des dégustations.
Que vous soyez plutôt fois gras, terrine, tapenade ou plutôt miel,  biscuits ou encore confitures (et bien d’autres délices encore), il ne fait aucun doute que vous rentrerez chez vous avec quelques victuailles solidaires sous le bras.
Jeudi 6 novembre, de 11h à 15h.
ESAT Ménilmontant, 40 rue des Panoyaux
www.esatmenilmontant.com

3 – Apéro Jeunes
Organisé par la Coopaname
La Coopaname, en partenariat avec l’Union Régionale des Sociétés Coopératives et Participatives (URSCOP), vous invite à une rencontre informelle dans une ambiance détendue. Que vous soyez étudiant, entrepreneur ESS ou simple enthousiaste de la coopération venez trinquez à la santé de l’entreprenariat collectif. Lors de cette soirée, vous aurez l’occasion de rencontrer les jeunes coopanamien.ne.s du quartier. Ce sera l’opportunité de mieux se connaître entre coopérateurs et de favoriser des échanges de savoir-faire avec de jeunes porteurs de projet.
Prenez part aux échanges en découvrant les projets de chacun, en exposant le votre et en découvrant la démarche entrepreneuriale proposée par la Coopaname.
Jeudi 6 novembre à 18h30
Coopaname, 3/7 rue Albert Marquet 75020 Paris
www.coopanam.coop

4 - Découvrir le café-jeux Natema
Organisé par Les Ateliers de Natema
Les Ateliers de Natema vous proposent trois activités.
- Prépare le brunch pour tes parents de 10h à 13h
Venez découvrir Les Ateliers de Natema, une association qui organisent des ateliers artistiques avec des adultes et des enfants et qui a ouvert un café orientés autour du thème des jeux associatifs.
Le samedi au café-jeux, c’est le jour du brunch ! Les Ateliers de Natema propose à trois enfants à partir de 10 ans de se mettre aux fourneaux pour préparer un brunch pour les parents. Chaque enfant pourra venir accompagné de deux invités. Inscriptions auprès des Ateliers de Natéma.
Bon appétit !
- Recycle ta brique de jus de 10h à 18h
Venez découvrir Les Ateliers de Natema, une association qui organisent des ateliers artistiques avec des adultes et des enfants et qui a ouvert un café orientés autour du thème des jeux associatifs.
Petits et grands sont invités à (re-) découvrir les vertus du recyclage allié à la créativité. Pour cette édition, les organisateurs vous proposent de transformer un déchet du quotidien : la brique de jus de fruit. Un peu de savoir-faire et d’inventivité et la voici transformée en porte-monnaie.
Envie d’un nouveau porte-monnaie écolo et original ? Cet atelier est fait pour vous.
- Jeu de société 15h à 19h
La société Asmodée vous fait découvrir un nouveau jeu de société.
Samedi 8 novembre de 10h à 19h
Les Ateliers de Natema – 37 rue des Orteaux -01.43.73.75.25

5 – Chasse au trésor
Organisée par la Régie de quartier St Blaise – Charonne
Petits et grands sont invités à venir prendre part à une chasse au trésor organisée autour du thème de l’énergie et de l’eau
Orientés par différents acteurs du secteur de l’énergie et accompagnés par des élèves et personnels d’écoles du quartier, vous prendrez part à une chasse au trésor placée sous le signe de l’information, de la prévention et de la sensibilisation aux enjeux de l’énergie et de l’eau. Electricité, eau, gaz, recyclage : venez vous sensibiliser aux enjeux de précarité, vous informer sur les tarifs solidaires et apprendre les éco-gestes utiles au quotidien au gré d’un parcours ludique.
Bonne chasse !
Mercredi 12 novembre de 14h à 18h
Départ de la Place de la Réunion et arrivée au jardin du Casque d’Or

6 – Journée portes ouvertes de l’Accorderie du Grand Belleville
Organisées par l’Accorderie du Grand Belleville
« Echanger et Coopérer ». C’est sur ce concept solidaire en pleine expansion et qui a pour maître mot l’entraide que se base l’activité d’une accorderie. Vous voulez en savoir plus ? Ca tombe bien, l’Accorderie du Grand Belleville vous a préparé des animations et des stands pour tout comprendre !
Vous pourrez découvrir un système d’échange alternatif efficace et solidaire qui vise à améliorer la qualité de vie de tous ses membres, les Accordeurs. Chez les Accordeurs on sait mettre ses compétences et son savoir-faire au service des autres. Qu’attend-on en retour ? Qu’il fasse de même pour vous sur la base de l’équilibre des échanges : une heure de service rendu = une heure de service reçu !
Venez comprendre comment l’Accorderie associe ces principes et ses objectifs grâce à un fonctionnement simple mais judicieux.
Vendredi 14 novembre de 11h à 19h
Maison du Bas-Belleville, 126 boulevard de Belleville

7 – Vers un projet alimentaire pour le 20e - Assises de l’alimentation
Organisées par la Mairie du 20e
"Notre santé et celle de nos territoires passent par nos assiettes !" Comment avoir accès à une alimentation de qualité à des prix abordables ? Comment participer à une solidarité ville - campagne créatrice d'emplois et garante de la qualité de nos paysages ? Quelles mesures une mairie peut-elle mettre en place ?
Elu-e-s, entreprises de l'ESS, agriculteurs-trices, acteurs institutionnels et habitant-e-s sont invité-e-s à venir débattre des enjeux alimentaires pour notre arrondissement toute une journée durant sous la forme de plénières et d'ateliers thématiques. Cette journée permettra de co-construire un plan pour favoriser les circuits courts et les solidarités alimentaires afin de permettre à chaque habitant-e du 20e de manger mieux tout en favorisant l'approvisionnement local.
Thèmes des ateliers : consommer local / soutien aux agriculteurs-trices / santé alimentaire / convivialité et lien social / restauration collective / gaspillage alimentaire.
Samedi 15 novembre, de 10h à 17h
Centre social Annam, 4 rue d’Annam

8 – Système Day – Fête des échanges
Organisé par l’éssé 20e et Coud’ à Coud’
Cette année encore la place de la Réunion se met aux couleurs de l’ESS. Tout un réseau d’associations, de structures diverses et d’habitants organisent cet évènement dans le but de promouvoir l’échange, la solidarité et le partage de concepts permettant d’aller vers un futur plus viable.
Venez déambuler au milieu des ateliers participatifs collectifs, inventifs et créatifs. Participez à l’opération de troc géant, aux différents jeux et au forum/débat sur les alternatives monétaires. Assistez aux expositions et projections programmées. Enfin, asseyez-vous un instant le temps de déguster les produits proposés par les différents stands dédiés à l’alimentation.
Dimanche 16 novembre de 10h30 à 17h30
Place de la Réunion

9 - Soirée Projection-débat - Taste the Waste
Organisée par la Mairie du 20e
Réalisé par Valentin Thurn en 2011, ce film-documentaire traite du gaspillage alimentaire à l´échelle mondiale et de ce que nous pouvons faire pour lutter contre.
Jeudi 20 novembre à 20h
Pavillon Carré de Baudouin, 121 rue de Ménilmontant

10 – Balade solidaire : à la découverte des gens qui font l’ESS
Organisée par la Mairie du 20e
Explorez les coulisses des structures du bas et du haut de Belleville à l’occasion d’un parcours dédié à l’ESS.
Samedi 22 novembre de 10h à 14h
Départ à l’Accorderie de Belleville, 126 boulevard de Belleville. Arrivée au local de Kelbongoo, 18 rue du Borrego.

11 - Repas partagé
Organisé par A petit feu
L’association A petit feu et ses partenaires organisent des repas partagés gratuits. Il suffit d’apporter les ingrédients demandés et de donner un coup de main au chef. Idéal après avoir participé à la Balade solidaire !
Inscriptions et infos pratiques sur www.partage.apetitfeu.com
Samedi 22 novembre à partir de 17h

12 - Portes Ouvertes Recyclerie
Organisées par Emmaüs Coup de main
Emmaüs Coup de main ouvre les portes de l’espace d’apports volontaires de la recyclerie du 20e arrondissement.
Vous y découvrirez ce qu’on y récupère, la manière dont les apports sont traités et les revalorisations possibles, notamment à travers la visite des ateliers de réparations. Vous aurez aussi l’occasion d’observer, de comprendre et d’apprécier la dynamique sociale, solidaire et environnementale que ce dispositif permet.
Par ailleurs, le site sera ouvert à quatre associations qui vous présenteront leurs actions. Vous rencontrerez ainsi les acteurs de La ruche qui dit oui, de Jouer pour Vivre, de Co-recyclage et des Paniers bio du Val de Loire.
29 novembre de 10h à 17h30.
Espace d’apport volontaire – place de la porte de Montreuil
Au croisement de la rue du Docteur Dejerine et de la rue Mendelssohn

13 – Marché solidaire 
Organisé par la Mairie du 11e et du 20e
Pour clore ce mois de l’économie sociale et solidaire, les mairies du 11e et 20e arrondissement vous convient au marché solidaire. Vous pourrez retrouver une diversité de produits : productions agricoles locales, objets d’artisanats, livres, produits issus du commerce équitable, objets revalorisés et bien d’autres encore. De nombreux ateliers et animations pour les petits et grands enfants rythmeront cette journée.
Samedi 29 novembre de 11h à 18h
Boulevard Belleville, métro Ménilmontant

 

 

 

 

 

Fichiers en téléchargement

Le nouveau numéro du Paris du 20e

Le numéro Automne 2014 de votre magazine est sorti. Au menu : entretien avec le chanteur Renan Luce, retour sur le budget participatif dans le 20e,la prochaine exposition de Michel Houellebecq au Pavillon Carré de Baudouin...

 

 

La dotation pour l'animation culturelle

Une aide au projet culturel est mise en place à la mairie du 20e. Vous pouvez déposer désormais déposer un dossier pour qu'il soit étudié en commission.

 

L'Inde des livres 2014

Les 15 et 16 novembre, l'association "les comptoirs de l'Inde" organise, à la mairie du 20e, la 4e édition de son salon consacrée à la culture et à la littérature indienne.

Avec près de 2 500 visiteurs chaque année, le Salon l’Inde des livres organisé par l’Association « Les Comptoirs de l’Inde », est devenu depuis quatre ans le rendez-vous grand public consacré à l’Inde et à la découverte des multiples facettes de sa culture et de sa société à travers les livres, la littérature et les auteurs. Durant deux jours à la Mairie du 20e, écrivains, traducteurs, éditeurs, spécialistes et experts du monde indien viennent échanger, débattre et partager le regard qu’ils portent sur ce grand pays héritier d’une civilisation millénaire et vecteur de nouvelles dynamiques qui s’inscrivent au coeur des réalités sociales, politiques et culturelles de l’Inde d’aujourd’hui.

AU PROGRAMME

DEUX EDITRICES INDIENNES INVITEES
-
Anushka Ravishankar, directrice des éditions Duckbill Books (Chennai)
- Gita Wolf, directrice des éditions Tara Books (Chennai) Paroles d’éditeurs
samedi 15 novembre à16h30

UNE GRANDE LIBRAIRIE
Gérée par L’Harmattan, propose une large sélection d’ouvrages consacrés à l’Inde, ainsi qu’un choix de CD et DVD.
Samedi 15 et dimanche 16 de 10h à 20h

DES SEANCES DE DEDICACES
Avec plus de 70 auteurs présents...

UN ECLAIRAGE SUR LES POPULATIONS TRIBALES DE L’INDE
Longtemps ignorées et encore marginalisées elles représentent aujourd’hui 8% de la population de l’Inde.
Un cycle de 3 rencontres, des expositions et un film documentaire leur sont consacrés.

UNE SOIREE CINEMA, EN AVANT-PREMIERE
L’Inde dans le cinéma occidental
Projection du film Nocturne indien d’Alain Corneau (1989, 1h50), suivie d’une conférence de Daniel Chocron, historien du Cinéma.
Vendredi 14 novembre à 19h
Médiathèque Marguerite Duras - 115 rue de Bagnolet 75020 Paris

DES RENCONTRES THEMATIQUES
Animées par des spécialistes du monde indien :
- Aujourd’hui l’Inde
samedi 15 novembre de 14h à 15h30
- Tribus en marche, tribus en marge
samedi 15 novembre de 14h à15h30
- Les Bishnois, une communauté en symbiose avec la nature
samedi de 15h30 à16h30
- L’Inde des écrivains
samedi 15 novembre de 15h30 à17h
- Malraux et la tentation de l’Inde
samedi de 17h à 18h
- Paroles d’éditeurs
samedi 15 novembre de 16h30 à 18h
- L’art des tribus du centre de l’Inde
samedi 15 novembre de 18h à 19h
- Le sanskrit et les grands textes de l’Inde
dimanche 16 novembre de 14h à15h30
- De l’amour en Inde, entre norme et transgression
dimanche 16 novembre de 14h à 15h30
- Les voies de la sagesse
dimanche 16 novembre de 15h30 à 16h30
- La ville indienne
dimanche 16 novembre de 15h30 à 17h
- Le choix des traducteurs
dimanche 16 novembre de 17h à 18h
- L’Inde et nous
dimanche 16 novembre de 18h à 19h

UN FILM DOCUMENTAIRE
La Tribu des Santhal, présentation de François Pannier (galerie le Toit du monde)
Dimanche 16 novembre de 17h à 18h

DES ATELIERS DE DEMONSTRATION
Cette année la matinée du dimanche est consacrée à des ateliers pratiques pour découvrir le Bien-être et l’Art de vivre traditionnels de l’inde.
Cuisine indienne :
- avec Beena Paradin, auteur de livres de cuisine Découverte de l’Ayurveda
- avec Eric Bath, praticien ayurvédique, professeur de relaxation Initiation au Yoga
- avec Bernard Bouanchaud, formateur, auteur de livres sur le Yoga
Dimanche 16 novembre de 10h à 12h

DES EXPOSITIONS
- Les Bishnois, photographies de Frank Vogel
- Peintures des artistes des tribus Gond et Warli de l’Inde centrale
- Masques traditionnels des tribus de l’Himalaya
- Les Troupes indiennes en France en 1914-1918, dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre mondiale : Exposition labellisée « 14-18 » par la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale.

DES ACTIVITES POUR LE JEUNE PUBLIC
Spectacles de contes, ateliers de coloriage de Mandalas, ateliers d’écriture et de bande dessinée sont proposés aux plus jeunes pour leur faire découvrir l’Inde et sa culture. Gita Wolf et Anushka Ravishankar, éditrices indiennes, présentent les ouvrages de leurs collections pour la jeunesse.

DES ANIMATIONS
Les deux journées sont ponctuées de présentations de danses classiques, traditionnelles et Bollywood, de musiques instrumentales, de démonstrations d’arts martiaux.

DES QUIZZ
Pour tester ses connaissances sur le cinéma et la cuisine indienne.

UN ESPACE SALON DE THE ET RESTAURATION.
Pour découvrir et déguster la gastronomie indienne, avec le traiteur Jodhpur Palace.


Dossier de presse en téléchargement ci-dessous.

 

Informations pratiques
Mairie du 20e arrondissement
6 Place Gambetta
Métro Gambetta / Bus 26, 60, 61, 64, 69, 102, 501

Association Les Comptoirs de l’Inde
60, rue des Vignoles
Tél. 01 46 59 02 12
comptoirs-inde@wanadoo.fr

 

 

 

 

Fichiers en téléchargement

La démocratie locale dans le 20e

La démocratie locale dans le 20e

 

Stages et sorties pour les jeunes

Découvrez les activités proposées par les centres d'animation du 20e arrondissement pour l'automne et l'hiver 2014.

Téléchargez la brochure ci-dessous pour connaître le programme complet des stages et sorties.

 

Fichiers en téléchargement

Invitation aux arts et aux savoirs 2014/2015

Littérature, arts, musique, cinéma, photographie... Découvrez les nouveaux cycles de conférences proposées par la mairie du 20e de novembre 2014 à juin 2015.

 

Port'âge : livraison de livres à domicile

Pour lutter contre l'isolement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, certaines bibliothèque du 20e arrondissement propose un système de portage de livres à domicile par l’intermédiaire de jeunes volontaires du service civique, avec des visites d’une durée d’environ 45 minutes, pendant lesquelles le volontaire peut vous proposer une lecture ou même vous accompagner jusqu'à la bibliothèque.

Ce service est gratuit et peut être interrompu à tout moment. Pour trouver un établissement proche de chez vous, cliquez ici.  

 

 

Plan Local d'Urbanisme

Vendredi 3 octobre 2014, la mairie du 20e organisait une réunion publique à destination des habitants dans le cadre de la modification du PLU engagée par la Ville de Paris.

Le Plan local d’urbanisme (PLU) comporte un Projet d’aménagement et de développement durable qui exprime les grandes orientations de la Ville à l’horizon de 10 ou 15 ans et un ensemble de dispositions d’urbanisme applicables à chaque terrain public ou privé. Approuvé en 2006, le PLU parisien va bénéficier d’une nouvelle modification pour participer avec plus d’efficacité aux grands objectifs que la ville de Paris s’est fixés : construire des logements, protéger l’environnement, accompagner la vie des quartiers... La Ville se transforme, son PLU doit donc s’adapter dans un contexte en évolution permanente. Ainsi, il doit aussi être mis en cohérence avec un nouveau cadre législatif national et les documents de planification régionaux. 

Informez-vous, contribuez !

1 - La concertation
La concertation se déroule entre les mois de septembre et décembre 2014. Cette phase de dialogue est étroitement articulée avec le travail de la direction del’Urbanisme, en charge de la modification. Différents moyens sont mis à disposition des Parisiens pour qu’ils puissent émettre des avis et propositions sur la modification :
- une plateforme interactive sur internet pour proposer des idées et échanger tout au long de la démarche, consultable depuis le 22 septembre 2014
- des réunions publiques dans les arrondissements pour que chacun puisse s’informer et poser ses questions :
- une réunion de restitution en décembre à l’Hôtel de Ville pour présenter les conclusions de la concertation et les propositions de modification à apporter au PLU.

2 - Les étapes suivantes
Au printemps 2015, le projet de PLU modifié sera soumis à enquête publique. Les Parisiens pourront, à nouveau, émettre leur avis. Il sera ensuite soumis à l’approbation du conseil de Paris. La modification du PLU est, dans le même temps, par nature de portée limitée. Elle doit respecter les orientations contenues dans le Projet d’aménagement et de développement durable et ne peut, par exemple, ni diminuer une mesure de protection du patrimoine ni modifier le plafond actuel des hauteurs. De la même manière, elle ne peut réduire la surface d’une zone naturelle ou forestière.

Contribuez sur http://www.imaginons.paris/

Pour en savoir plus sur le PLU, téléchargez le document ci-dessous.

 

Fichiers en téléchargement

Relais Auxiliaires Parentales

Depuis septembre 2014, la maison de l'enfant située dans la rue du Surmelin accueille dans ses murs un nouvel espace d’écoute, d’échanges et de partage centré sur le bien-être de l’enfant : le Relais Auxiliaires Parentales.

Qu'est-ce qu'un Relais Auxiliaire Parentales ?
- Un lieu dans lequel les auxiliaires salariées peuvent venir avec les enfants qu’elles gardent pour poser leurs questions aux éducatrices de jeunes enfants qui animent le Relais, rencontrer d’autres auxiliaires parentales et échanger sur leur pratiques.
- Un lieu d'échange et de partage où les enfants s'initient à la vie en collectivité et à des activités ludiques et pédagogiques variées.
- Un lieu où les parents peuvent trouver des réponses aux questions qu’ils se posent au sujet de l’éducation de leurs enfants.

Le Relais Auxiliaires Parentales du 20e est crée en partenariat avec les bibliothécaires de la section jeunesse de la bibliothèque Oscar Wilde et les lecteurs/rices de l’association L.I.R.E. à Paris (le Livre pour l’Insertion et le Refus de l’Exclusion).

Informations pratiques
- Relais Parentales (aux) municipal
62 rue du Surmelin, 6e étage - 75020 Paris
Mardi de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 16h30
Vendredi de 9h30 à 11h30 (1 fois tous les 15 jours et plus selon les possibilités)
- A la bibliothèque Oscar Wilde
12 rue du Télégraphe - 75020 Paris
Jeudi de 10h à 11h (avec les bibliothécaires de la section jeunesse et une lectrice de L.I.R.E. à Paris)
- Contacter l’éducatrice de jeunes enfants du Relais d’Auxiliaires Parentales(aux) afin de convenir d’un rendez-vous: 01 40 31 33 02 ou dfpe-rapsurmelin@paris.fr

Pour en savoir plus, consultez les documents en téléchargement ci-dessous.

 

 

Fichiers en téléchargement

Un été solidaire !

Cet été, 15 jeunes de 15 à 25 ans, se sont rendu au coeur d'un village du gouvernorat de La Manouba, à 30km au sud de Tunis, pour passer des vacances solidaires !

Ils sont allés à la rencontre de l’Association de Développement Local de Borj Ennour afin de l’aider à rénover un local qui servira à développer les activités de l’association, et notamment à mettre en place un espace dédié aux jeunes.

Plutôt que de passer leur été à Paris ou sur les plages, ces jeunes su quartier Saint-Blaise (Paris 20ème ), ont donc choisi de consacrer 3 semaines du mois d’août à travailler main dans la main avec les membres de l’association du village de Borj Ennour. Au programme : rénovation du toit, déblayage de la cour, ponçage des murs, cassage de cloisons, découverte des traditions et coutumes du village de Borj Ennour, découverte des villes de Tunis, Sousse, Carthage, Hammamet et surtout immersion dans la vie du village !

Ce projet de Solidarité Internationale était encadré par 3 animateurs, il a notamment été rendu possible par une subvention accordée par le FONJEP ( Fonds de coopération de la Jeunesse et de l’Education Populaire).

Le départ le 22 août à 4h du matin ne s’est pas fait sans quelques larmes du côté français comme du côté tunisien… Les jeunes français ne sont pas prêts d’oublier cette expérience qu’ils viendront partager avec le public lors d’une restitution au centre Louis Lumière durant la Semaine de la Solidarité Internationale; la 3ème semaine de novembre. Ce projet devrait marquer la première étape d’une étroite collaboration entre l’association de Borj Ennour et la fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement ainsi que des jeunes qui s’en rapprochent.

http://ligueparis.org/chantier-solidarite-internationale-en-tunisie-15-jeunes-du-20eme-arrondissement/

 

Louis Lumière plage 2014

Le centre sportif Louis Lumière s'est mis à l'heure des vacances du 15 juillet au 10 août 2014. Vous avez été nombreux à venir bronzer, vous amuser ou vous dépenser dans ce complexe aux allures de plage !

La mairie du 20e arrondissement a cette année proposée aux habitants de partir en vacances à deux pas de chez eux. Du 15 juillet au 10 août, le complexe sportif Louis Lumière a pris des allures de plage avec ses parasols, ses transats, son espace détente et ses activités pour petits et grands. Entre les activités telles le beach volley, le football américain, le badminton, le handball, les arts martiaux ou encore la Zumba et la gym suédoise, les occasions de de partager des moments sportifs ou ludiques entre amis ou en famille n'ont pas manqué !

A l'année prochaine pour de nouvelles aventures sous le soleil de la plage du 20e...

 

 

Le renouveau de la bibliothèque Sorbier

Depuis mars 2014, la bibliothèque Sorbier a changé ! Venez y découvrir toutes les nouveautés proposées....

La bibliothèque Sorbier a réouvert ses portes en Mars avec un nouvel agencement des collections réparties en pôles : littérature (adulte, jeunesse, policiers, SF, Fantasy) ; BD (jeunesse et adulte) ; Documentaires (Cuisine, Voyages, Psychologie, Société…) ; espace pour les bébés et les enfants jusqu’à 6 ans confortable agrémenté de tapis moelleux ; CD pour enfants et adolescents.

Pour vous inscrire : une carte d’identité ou un carnet de famille pour obtenir la carte de bibliothèque gratuite. Vous pouvez emprunter une vingtaine de documents pour 3 semaines.

Nouveauté : des liseuses avec des romans classiques en plusieurs langues sont à emprunter !

Informations pratiques
17 rue Sorbier

 

La fête des associations - Edition 2014

Samedi 13 septembre, la mairie du 20e et la Maison des associations vous invitent à venir découvrir la vitalité de la vie associative de votre arrondissement.

 

Kelbongoo : les produits fermiers à petits prix

Consommer sain à moindre coût, c’est ce que vous propose Kelbongoo, une nouvelle structure fraîchement débarquée dans le 20e !

Pour pallier à des problèmes rencontrés avec la grande distribution et aux circuits classiques Kelbongoo s’installe dans le 20e afin de proposer des produits frais et peu chers. Kelbongoo vous offre un large choix de produits frais récoltés selon votre commande et quelques jours plus tard disponible à deux pas de chez vous.

Une fois la commande passée via internet, des producteurs locaux (à moins de 200 kms de Paris) récoltent votre commande avant que celle-ci soit mise à disposition les samedis au 18 rue de Borrégo.

La transparence sur l’origine des produis est totale, l’ensemble des fermes sont référencées, respectent la terre et les animaux sont élevés en plein air.
Cette réduction d’intermédiaire entre les producteurs et consommateurs permet de faire baisser les prix tout en rémunérant de façon bien plus équitable les producteurs (80% du prix de vente).
En passant par Kelbongoo vous contribuez à soutenir un mode de production respectueux et à limiter la pollution liée aux transports.

Informations pratiques
- Point relais :
18 rue du Borrego
M° Place des fêtes ou Télégraphe
- Commandes :
www.kelbongoo.com ou communication@kelbongoo.com

 

 

Du vert près de chez moi : appel à propositions !

Depuis le15 juillet, les Parisiens peuvent proposer des lieux à verdir grâce à l'appli Dansmarue. Murs, trottoirs, placettes, façades, 200 lieux publics proposés par les citoyens seront choisis et végétalisés.

Depuis plus de 10 ans, avec l’élaboration de la Charte Main Verte et l’appui des initiatives locales, Paris s’est engagée dans la création de jardins partagés, lieux collectifs, durables, dédiés au jardinage, à la nature et au vivre ensemble. Grace à l’ensemble des associations mobilisées, près de 100 jardins partagés constellent aujourd’hui la capitale.

Du Vert Près De Chez Moi est une campagne inédite de végétalisation de proximité à destination des Parisiennes et des Parisiens. Aménagement de placette, fleurissement de trottoirs ou de potelets, végétalisation de recoins, plantation en pieds d’arbres, l’objectif est à la fois simple et ambitieux : permettre aux habitants de l’ensemble des quartiers de Paris de repérer et de signaler les lieux qui, au plus près de chez eux, pourraient accueillir une jardinière, un mur végétalisé, un arbre, un aménagement végétal ou fleuri, etc.

Depuis 2009, le 20e arrondissement, pilote du Plan Biodiversité, a mis en place des projets innovants de végétalisation de l’espace public en soutenant la création de jardinières citoyennes, de jardinage de pieds d’arbre et de jardins collectifs (partagés, d'insertion, pédagogiques…), comme :
- les jardinières citoyennes ( Villas Dury Vasselon et Gagliardini, rues Saint Fargeau, de l’Elysée Ménilmontant…)
- les trames vertes (rues Denoyez et Saint Blaise…)
- les jardins au pied des arbres (rue des couronnes, bd de Ménilmontant, rue du Repos, rue du Capitaine Ferber…)
- le verger urbain Place Fréhel
- les 23 jardins collectifs de l’arrondissement

Une campagne innovante pour 

- Améliorer la qualité de vie et l’environnement des Parisiennes et des Parisiens, en permettant l’embellissement et la valorisation d’espaces délaissés, dégradés ou trop minéraux
- Promouvoir la sensibilisation citoyenne et la transformation urbaine pour faire de Paris une Ville Durable, où la préservation de la biodiversité, les continuités écologiques et la lutte contre le réchauffement climatique font partie de notre quotidien immédiat.
- Solliciter des suggestions individuelles comme des actions collectives pour aboutir à une véritable appropriation citoyenne de l’espace public
- Créer de nouvelles solidarités et faire émerger des idées originales pour mettre du vert dans nos rues.

Comment ça marche ?

1.  J’identifie un espace, près de chez moi, dans mon quartier, qui pourrait être propice à la végétalisation de proximité.
2.  Par l’application DansMaRue, le site paris.fr (http://www.paris.fr/duvertpresdechezmoi), le 3975 ou CABMA20-pdl@paris.fr, je propose mon idée.
3.  La Mairie de Paris reçoit ma proposition et la soumet aux services qui vérifient la faisabilité technique (réseaux en sous-sol, etc.).
4.  Si le lieu s’y prête, un nouvel espace sera végétalisé près de chez moi.

Des outils pour mettre du vert près de nous !

Qu’est-ce qu’un lieu de proximité, comment peut-il devenir un lieu de verdure, qui peut soumettre des lieux et des projets, par qui seront-ils réalisés ?
Retrouvez toutes les réponses à ces questions dans un Guide téléchargeable en ligne sur paris.fr Il vous présente les types d’aménagements réalisables par la Ville de Paris, ceux réalisables par les habitants et vous donne des conseils précieux pour repérer les sites qui pourront devenir des nouveaux lieux de verdure. 
Guide à télécharger : http://www.paris.fr/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=146253

Une fois le lieu repéré : qui fait quoi ?

2 niveaux d’intervention citoyenne
- « J’identifie mais ne souhaite pas entretenir » : instruction de la demande (présence de réseaux sous terrain, éclairement …) et si validation technique des services de la ville, prise en charge financière et gestion par la ville de Paris : jardinières de pleine terre, murs végétalisés, plantation d’arbres
-  «J’identifie et souhaite entretenir cet espace » : instruction de la demande par la Ville de Paris, gestion citoyenne, accompagnement par la MA20 et les services de la Ville pour la concrétisation du projet qui pourrait être porté par une association, une amicale, une copropriété…

Pour en savoir plus, téléchargez le mode d'emploi ci-dessous.

 

Fichiers en téléchargement

Journée métiers de bouche : appel à participation

Le 5 décembre prochain, la Médiathèque Marguerite Duras organisera une journée entièrement dédiée aux métiers de bouche. Dans ce cadre, la Médiathèque lance un appel aux professionnels, formateurs, écoles et apprentis pour rendre compte de leur expérience...

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'une action culturelle commune aux médiathèques de la Ville de Paris intitulée : "Goût et gourmandises" et s'adresse principalement aux scolaires et grand public.

A cette occasion, la Médiathèque Marguerite Duras recherche des intervenants bénévoles, professionnels formateurs, lycées pro, apprentis des métiers de bouche (cuisine, pâtisserie, boucherie, charcuterie, fromagerie, poissonnerie ou autres), intéressés pour venir animer cette journée ; personnes susceptibles de rendre compte de leur expérience professionnelle auprès de scolaires et/ou du grand public sous forme d’intervention orale/ou de démonstration.

Comment participer à cette journée ?

Pour vous inscrire dans ce projet, proposer des interventions et avoir plus de renseignements, contactez au 01 55 25 49 10 :
-Philippe Tourrière, bibliothécaire chargé d'action culturelle : philippe.tourriere@paris.fr
-Marie-Claire Deycard, bibliothécaire :marie-claire.deycard@paris.fr
-Laure Coenca, médiatrice emploi : laure.coenca@paris.fr

 

Recensement citoyen : gagnez du temps !

Le recensement citoyen est une démarche obligatoire que vous devez effectuer à 16 ans pour participer à la Journée Défense et Citoyenneté et vous inscrire à différents examens.

Grâce à la télédémarche, vous effectuez cette opération sans vous déplacer en mairie d’arrondissement.

Vous recevez votre attestation de recensement directement dans un coffre-fort numérique sécurisé sur le site d’information public www.service-public.fr .
Disponible à tout moment dans ce coffre-fort personnel, accessible avec un identifiant et un mot de passe, l’attestation reste à portée de clic !

N’attendez pas qu’elle vous soit demandée lors de votre inscription à un examen, un concours ou au permis de conduire ! Effectué à 16 ans, votre recensement facilitera également votre inscription automatique sur les listes électorales à 18 ans.

 

 

Le Garance sort de terre

 Les deux gros hangars centenaires du centre-bus Lagny-Pyrénées (20e) vont bientôt laisser place à un complexe immobilier moderne dont une crèche de 66 berceaux et des équipements publics.

Le centre bus de la RATP, situé au croisement des rues de Lagny et des Pyrénées dans le sud du 20e arrondissement, démoli et entièrement reconstruit, fait l'objet depuis 2012 d'une opération urbaine de grande ampleur conçue par l’architecte Brigitte Métra & Associés. 

Le projet prévoit en effet la construction d’un nouveau centre bus sur trois niveaux, pouvant accueillir 184 bus, d’un collège, d’une crèche et d’un immeuble de bureaux innovants, s’articulant autour d’un parc urbain privatif.

Un centre-bus pouvant accueillir 60% de bus en plus

Le projet, lauréat d’un concours de conception architecturale lancé par la RATP, baptisé « Le Garance » et entièrement développé par Icade, propose un centre bus en sous-sol éclairé par des « bulles » posées dans le parc-jardin au-dessus de l’atelier.  

Rue des Maraîchers, les façades vitrées sérigraphiées éclairent l’espace de l’atelier. Pour répondre aux besoins des 100 000 voyageurs qui empruntent chaque jour les lignes de bus exploitées par le centre bus de Lagny, la capacité de remisage du futur centre a été augmentée de 60 %. De 114, il passera à une capacité de 184 bus. Rue des Pyrénées, les locaux en mezzanine sont vitrés à la fois en façade et sur l’atelier. Les vitrages sont recouverts d’un film perforé imprimé qui raconte aux passants l’histoire du lieu.

null 

Des miroirs inclinés reflètent la vie de la rue et symbolisent la mobilité du service public que représente la RATP. 30 000 m² de bureaux et des logements réservés aux personnels de la RATP vont bientôt voir le jour.

Une crèche de 66 berceaux et de nouveaux locaux pour le collège Lucie-Faure

L'espace libéré par l'ancien centre-bus et le réaménagement du quartier va également permettre de créer, en 2015, une crèche de 66 berceaux avec un jardin en terrasse. Le collège Lucie Faure, quant à lui, sera réuni sur un seul site, avec la fermeture programmée de l'annexe Cristino Garcia (actuellement située le long du périphérique) et l'emplacement de la cour du collège sur la rue de la Plaine.

null null

Un écrin éphémère pour les oeuvres des graffeurs

De 2009 à 2012, le long des murs de l'ancien centre-bus de la rue des Pyrénées, les œuvres des graffeurs se sont succédées. La mairie du 20e et la RATP ont souhaité profiter de la démolition de ce centre-bus pour donner un espace légal d'expression au graff et ainsi mieux faire connaître et reconnaître cette pratique artistique. Un projet de fresques citoyennes a donc été engagé en collaboration avec l'association Les Commun'arts : jusqu'à la démolition du centre-bus, les murs étaient ainsi mis à disposition des collectifs de graffeurs.

null 

Ce projet a débuté lors du week-end festif des 10 et 11 octobre 2009 organisé au centre-bus. L'association Les Commun'arts a proposé un "mur de paroles" ouvert au public, parallèlement aux festivités. Les habitants étaient ainsi invités à s'exprimer sur le thème de la transformation.

 

Conseil d'arrondissement du 5 juin 2014

Le conseil d’arrondissement s'est tenu le jeudi 5 juin 2014 en salle des fêtes de la mairie du 20e.

Lors de cette séance, 2 voeux ont été adoptés concernant :
- OGIF
- Les équipes de professeurs des écoles remplaçants dans les écoles primaires du 20ème arrondissement.

Vous trouverez le compte-rendu et les voeux adoptés en téléchargement ci-dessous.

 

 

Fichiers en téléchargement

Visites guidées du cimetière du Père-Lachaise

Célèbre de par le monde entier, le cimetière du Père-Lachaise accueille chaque année plus de 2 millions de visiteurs. Outre les fameuses tombes de Marcel Proust, de Chopin, d’Edith Piaf ou encore de Jim Morrison, ce lieu abrite une végétation d’une densité rare.

Avec plus de 5300 arbres (dont 400 espèces végétales) répartis sur une superficie de 44 hectares, il est actuellement le plus grand espace vert de la capitale.  Garant de la biodiversité autant que de la richesse patrimoniale du 20e arrondissement, le cimetière du Père-Lachaise est un joyau aux mille-et-une facettes.

Afin de faire découvrir aux habitants cet écrin de verdure niché en plein cœur de Paris, la Ville de Paris organise des visites guidées tous les samedis à 14h30.

Informations pratiques :
Tous les samedis de 14h30 à 16h30
Rendez-vous à l’entrée boulevard de Ménilmontant (métro Père-Lachaise ou Philippe-Auguste).
Plein tarif 8 €, demi-tarif 4 €

 

Résultats des élections européennes dans le 20e

Les résultats des élections européennes dans le 20e arrondissement du dimanche 25 mai 2014.

Nombre d'inscrits : 106 144
Nombre de votants : 50 048
Blancs ou nuls : 973
Suffrages exprimés : 49 075

Résultats par liste :

- "REGIONS ET PEUPLES SOLIDAIRES" (LDIV) conduite par Vincent LE SCORNET :
21 voix soit 0,04% des suffrages exprimés.

- "NOUS CITOYENS " (LDVD) conduite par Isabelle BORDRY :
446 voix, soit 0,91% des suffrages exprimés.

- "EUROPE SOLIDAIRE" (LDIV) conduite par Balié TOPLA :
112 voix, soit 0,23% des suffrages exprimés.

- "LISTE EUROPE ECOLOGIE" (LVEC) conduite par Pascal DURAND :
9498 voix, soit 19,35% des suffrages exprimés.

- "EUROPE DECROISSANCE" (LDIV) conduite par Julien VOLGANLI :
28 voix, soit 0,06% des suffrages exprimés.

- "CANNABIS SANS FRONTIERES STOP LA PROHIBITION" (LDIV) conduite par Farid GHEHIOUECHE :
350 voix, soit 0,71% des suffrages exprimés.

- "POUR LA FRANCE, AGIR EN EUROPE AVEC ALAIN LAMASSOURE" (LUMP) conduite par Alain LAMASSOURE :
5 994 voix, soit 12,21% des suffrages exprimés.

- "PARTI FÉDÉRALISTE EUROPÉEN" (LDIV) conduite par Hélène FEO:
8 voix, soit 0,02% des suffrages exprimés.
 
- "POUR UNE FRANCE ROYALE AU COEUR DE L'EUROPE" (LDVD) conduite par Christophe PAILLARD :
7 voix, soit 0,01% des suffrages exprimés.
 
- "ENSEMBLE POUR UNE EUROPE EQUITABLE" (LDIV) conduite par Francis MBELLA :
29 voix, soit 0,06% des suffrages exprimés.

- "UDI MODEM LES EUROPEENS. LISTE SOUTENUE PAR FRANÇOIS BAYROU ET JEAN-LOUIS BORLOO" (LUC) conduite par Marielle DE SARNEZ :
4218 voix, soit 8,6% des suffrages exprimés.

- "ESPÉRANTO LANGUE COMMUNE ÉQUITABLE POUR L'EUROPE" (LDIV) conduite par Laure PATAS D'ILLIERS :
51 voix, soit 0,1% des suffrages exprimés.

- "COMMUNISTES" (LEXG) conduite par Jean GRIMAL :
7 voix, soit 0,01% des suffrages exprimés.

- "DEBOUT LA FRANCE ! NI SYSTÈME, NI EXTRÊMES, AVEC NICOLAS DUPONT-AIGNAN" (LDVD) conduite par Dominique JAMET:
967 voix, soit 1,97% des suffrages exprimés.
 
- "CITOYENS DU VOTE BLANC" (LDIV) conduite par Stéphane GUYOT :
349 voix, soit 0,71% des suffrages exprimés.
 
- "FÉMINISTES POUR UNE EUROPE SOLIDAIRE" (LDIV) conduite par Caroline DE HAAS :
278 voix, soit 0,57% des suffrages exprimés.
 
- "ALLIANCE ECOLOGISTE INDEPENDANTE" (LDIV) conduite par Jean Marc GOVERNATORI :
946 voix, soit 1,93% des suffrages exprimés.

- "CHOISIR NOTRE EUROPE" (LUG) conduite par Pervenche BERÈS :
10 575 voix, soit 21,55% des suffrages exprimés.
 
- "STOP A L'EUROPE DE LA FINANCE-L'HUMAIN D'ABORD ! FRONT DE GAUCHE" (LFG) conduite par Patrick LE HYARIC :
4 974 voix, soit 10,14% des suffrages exprimés.

- "DÉMOCRATIE RÉELLE" (LDIV) conduite par Antoine MAYEROWITZ :
41 voix, soit 0,08% des suffrages exprimés.

- "POUR UNE EUROPE LIBRE" (LDIV) conduite par Magali LE PAPE :
25 voix, soit 0,05% des suffrages exprimés.

 

- "UPR-IDF" (LDIV) conduite par François ASSELINEAU:
216 voix, soit 0,44% des suffrages exprimés.
 
- "L'EUROPE DE MARRAKECH À ISTANBUL" (LDIV) conduite par Gaspard DELANOË :
15 voix, soit 0,03% des suffrages exprimés.
 
- "LUTTE OUVRIERE FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS" (LEXG) conduite par Nathalie ARTHAUD :
349 voix, soit 0,71% des suffrages exprimés.
 
- "EUROPIRATES D'IDF" (LDIV) conduite par Véronique VERMOREL :
377 voix, soit 0,77% des suffrages exprimés.

- "NOUVELLE DONNE" (LDVG) conduite par Pierre LARROUTUROU :
2 522 voix, soit 5,14% des suffrages exprimés.
 
- "EUROPE CITOYENNE" (LDIV) conduite par Corinne LEPAGE :
1 131 voix, soit 2,30% des suffrages exprimés.

- "PARTI EUROPÉEN" (LDIV) conduite par Louis DE GOUYON MATIGNON :
15 voix, soit 0,03% des suffrages exprimés.

- "FORCE VIE" (LDVD) conduite par Christine BOUTIN :
309 voix, soit 0,63% des suffrages exprimés.

- "LISTE BLEU MARINE - NON A BRUXELLES, OUI A LA FRANCE" (LFN) conduite par Aymeric CHAUPRADE:
4 584 voix, soit 9,34% des suffrages exprimés.
 
- "POUR UNE EUROPE DES TRAVAILLEURES ET DES PEUPLES, ENVOYONS VALSER L'AUSTÉRITÉ ET LE GOUVERNEMENT !" (LEXG) conduite par Olivier BESANCENOT :
633 voix, soit 1,29% des suffrages exprimés.

 

Les résultats par bureaux de vote en téléchargement ci-dessous.
 

 

 

 

 

Fichiers en téléchargement

L'Art pour grandir

Le programme L'Art pour grandir, crée à l'initiative de la Ville de Paris, a pour objectif de favoriser l'accès des enfants à la culture. Découvrez les modalités ainsi que la liste des établissements du 20e impliqués dans le programme.

Pour sa 4e édition, l’Art pour Grandir implique de nombreux établissements scolaires, centres de loisirs, lieux culturels et diversifie ses programmes. Tous, construits conjointement par les équipes éducatives des établissements scolaires/centres de loisirs et les professionnels des institutions culturelles partenaires (musées, théâtres, orchestres, cirques, etc.) sont conçus comme de véritables outils d’éducation artistique à destination des enfants et des adolescents.

Ils ont pour objectif de les familiariser avec les différentes formes d’expression artistique (musique, art contemporain, photo, théâtre, arts numériques, arts du cirque, littérature, cinéma, danse, architecture, etc.), en leur proposant, via la fréquentation des institutions culturelles, des rencontres avec des oeuvres, des artistes et des pratiques artistiques.

Chaque programme est conçu comme un parcours sur une ou plusieurs années scolaires et permet de créer un lien durable entre les jeunes Parisiens et les lieux culturels. Les réalisations des enfants sont présentées au public en fin d’année scolaire, afin de valoriser leur travail.

Téléchargez ci-dessous le flyer et la liste des établissements du 20e concernés par le programme.

 

Fichiers en téléchargement

Cuisine et boulangerie mode d'emploi(s)

Découvrezr les prochaines sessions de formation en cuisine et boulangerie.

Vous pouvez dès à présent adresser votre lettre de motivation et CV (indiquer "candidature boulangerie" ou "candidature boulangerie" dans l'objet du message) à : marx.cuisine20@gmail.com 

Sessions Cuisine
- Lundi 27 Octobre 2014
- Lundi 5 Janvier 2015

Sessions  boulangerie
- Lundi 1er septembre 2014
- Lundi 27 Octobre 2014
- Lundi 5 Janvier 2015

Aucun renseignement ne sera communiqué par téléphone mais vous pouvez poser vos questions ou communiquer avec nous via notre mail : marx.cuisine20@gmail.com

 

Conservatoire Georges Bizet - Saison 2014

Découvrez la nouvelle saison culturelle 2014 du Conservatoire Georges Bizet. Plus d’une cinquantaine de manifestations gratuites dans des lieux variés vous est proposé.

" Après le succès de la saison précédente, nous vous proposons une nouvelle saison culturelle, à laquelle participent toujours les élèves du Conservatoire et les associations de quartier. Vous découvrirez cette année une offre de manifestations, toutes gratuites,
sans équivalent à Paris". Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement.

Découvrez la brochure de la saison 2014 en téléchargement ci-dessous.

 

Fichiers en téléchargement

Le monde en jardin

La réalisatrice Frédérique Pressmann a posé sa caméra sur la colline de Belleville pendant un an pour capter les instants de cet endroit particulier, à fois lieu de vie et havre de verdure. A découvrir au cinéma sans plus attendre...

Sur la colline de Belleville, à Paris, un parc. Depuis ce parc, un splendide point de vue sur la capitale. Dans ce parc, beaucoup de verdure, une foule métissée, et un jardinier visionnaire. Humble artisan et philosophe, Gérard sert la nature au sein d'un des quartiers les plus urbains et populaires de la ville. Il y a vingt-cinq ans, ce parc n'existait pas. Bâti sur des ruines, il est le fruit de la rénovation du quartier et porte en lui toutes les ambiguïtés de la politique d'urbanisme menée depuis les années 60. Pourtant, c'est devenu un lieu de rencontre où se croisent anciens et nouveaux habitants, un lieu de vie, un modèle réduit de société en quelque sorte. Au coeur de ce domaine, le jardinier sculpte le paysage, regarde s'écouler le temps et tente de s'approcher de l'essentiel. En complicité avec lui, nous explorons ce périmètre devenu huis-clos où se retrouvent tous les enjeux d'un quartier populaire et où, de manière presque inespérée, le lien entre humains peut continuer à se tisser.

Pour voir la bande-annonce du film, cliquez ici.

 

Réduire ses déchets avec le compostage

Découvrez les solutions proposées par la Ville de Paris pour développer le compostage dans vos immeubles.

Vous disposez d'un espace vert au sein de votre immeuble et vous souhaiteriez avoir gratuitement un compost (terreau) de qualité. Pourquoi ne pas mettre en œuvre une opération de compostage en pied d'immeuble ?

La Ville de Paris vous offre les composteurs et le broyat, ainsi qu'une formation gratuite. En échange, vous compostez vos restes de légumes et vous réduisez le volume des poubelles de votre immeuble. 7 à 8 personnes volontaires minimum doivent désigner un habitant " relais" et l'espace vert doit être assez grand pour accueillir les composteurs.

L'objectif : en réduisant vos déchets, vous diminuez votre impact environnemental tout en faisant du compost qui rendra plus beau votre espace vert et plus vigoureuses vos plantes,  Et, tout cela, en créant des liens de convivialité dans votre immeuble !

Pour plus d'informations, cliquez ici
Contact : valerie.malvoisin@paris.fr

 

Renouveler sa demande de logement social en ligne

La Ville de Paris vous propose désormais, via son site Internet, de renouveler ou de mettre à jour votre demande de logement social.

 

L'école Vitruve souffle ses 50 bougies

L'école Vitruve a fêté son 50e anniversaire en décembre dernier : 3 jours de manifestions placées sous le signe de l'échange et de la convivialité.

L'école Vitruve, créée en 1962, est un établissement qui se distingue par sa pédagogie dite "innovante". Son projet éducatif s’attache à promouvoir la coopération et l’entraide mutuelle, l’ouverture vers la communauté scolaire et l’éducation par la citoyenneté et l’autonomie.

Du 3 au 7 novembre, plusieurs événements ont été organisés pour célébrer le cinquanternaire de l'école Vitruve. A cette occasion, Frédérique Calandra, Maire du 20e, accompagnée de George Paul-Langevin, Ministre déléguée à la Réussite éducative, a découvert l'exposition réalisée par les élèves et leurs sérigraphies, inspirées du travail d'Andy Warhol.

 

 

 

 

Un musée commun à Saint-Blaise

Depuis septembre 2013, la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs de Saint-Blaise (MPAA) accueille dans ses murs un musée d'un genre nouveau, conçu avec et pour les habitants, un lieu pour se rencontrer, débattre, découvrir et inventer ensemble des collections.

Le concept
Imaginé par Christian Bernard dans le cadre des commandes artistiques du tramway T3, Le Musée Commun est une initiative de la ville de Paris et de la mairie du 20e arrondissement. Ouvert à tous, le Musée Commun est un musée d’un genre nouveau, conçu avec et pour les habitants, un lieu pour se rencontrer, débattre, découvrir et inventer ensemble des collections. Il est également pensé comme un espace collaboratif pour tous ceux qui oeuvrent dans le quartier Saint-Blaise et ses environs. Le projet du Musée Commun sera également nourri par des groupes de réflexions (habitants, professionnels, institutionnels) qui seront mis en place à partir du printemps 2014. La programmation élaborée par tranche trimestrielle reste largement ouverte à la contribution de ces groupes et aux propositions des artistes.

Les artistes en résidence
Les artistes en résidence au Musée Commun interviennent selon plusieurs modalités - modules de résidences de plusieurs mois, ateliers ponctuels ou réguliers. Chacune des actions réalisée vise cependant à produire des pièces de la collection.

Informations pratiques
MPAA Saint-Blaise
37/39, rue Saint Blaise
01 46 34 94 93 - info@musee-commun.org

Pour en savoir plus sur le Musée commun et découvrir la programmation artistique, téléchargez le document ci-dessous.

 

 

Fichiers en téléchargement

Changement de sens de circulation

Un nouveau plan de circulation dans les rues de la Py, des Lyanes et Pelleport, incluant un changement de sens, sera expérimenté pendant 6 mois à compter du 5 février 2014.

Depuis la mise en circulation du tramway, le trafic routier a considérablement augmenté dans les rues de la Py et des Lyanes. A la suite d'une réunion de concertation entre les habitants et la mairie du 20e le 17 octobre 2013, il a été décidé d'expérimenter pour une durée de 6 mois un nouveau plan de circulation afin de fluidifier le trafic et d'améliorer ainsi les conditions de circulation dans les zones concernées.

Au terme de cette période, un bilan sera dressé et la commission du plan de circulation statuera sur les modifications définitives à apporter au sens de circulation.

Quels impacts ?
- Réduction du passage de véhicules
- Réduction des nuisances
- Amélioration de la circulation rue de Bagnolet 
- Maintien et protection en permanence de la circulation des piétons

 

Fichiers en téléchargement

Môm'Ganne

L'association Môm’Ganne, située dans le 20e arrondissement, recherche des bénévoles pour du soutien scolaire.

L’association MOM’ GANNE accueille les écoliers de 6 à 11 ans le soir après l’école, le mercredi et vacances scolaires autour d’ateliers artistiques. Vous avez envie de participer au projet d’une association de quartier ? Rejoignez l'association !

Vos missions :
> chercher avec l’équipe les enfants à la sortie
de l’école
> participer à l’accompagnement aux devoirs
(niveau CP à CM2)

Contact :
MOM’ GANNE
5 rue Louis Ganne
M° Porte de Bagnolet
01 43 61 06 73 / rueganne@momartre.com
www.momartre.com

 

La recyclerie est ouverte

La recyclerie de la Porte de Montreuil, gérée par l'association Emmaüs Coup de main, a ouvert ses portes vendredi 7 mars. Donnez une seconde vie à vos objets tout en participant à la réinsertion de personnes en difficulté.

Une ressourcerie, c’est quoi exactement ?
C’est un lieu où les particuliers peuvent venir déposer certains objets comme l'électroménager, les meubles, les objets, les vêtements, etc.
Ce projet, qui a pour notamment pour but de sensibiliser les habitants aux problèmes d’environnement et de réduction de déchets, s’inscrit dans une démarche de développement durable. Les objets usagés dont les habitants ne se servent plus sont récupérés, réparés puis revendus à moindre coût et se voient ainsi offrir une seconde vie.
Outre sa dimension environnementale, la recyclerie constitue également un projet d’insertion pour les « récupérateurs-vendeurs » de la Porte de Montreuil. Les 30 postes créés durant la 1ere année de fonctionnement de la recyclerie permettront à ces personnes de bénéficier d’un parcours d’insertion et de formation individualisé, leur offrant la possibilité d’un retour à l’emploi.

Comment ça fonctionne ?
3 espaces, 3 étapes, 3 axes (collecter/valoriser/revendre ) :
- Dépôt des objets sur le site d’apport Porte de Montreuil
- L’association Emmaüs coup de main les stocke puis les transforme et les remet en état
- Après réparation, les objets sont vendus en boutique au 70 rue Saint-Blaise 

Porte de Montreuil, le point de collecte
Le point de collecte, situé à la Porte de Montreuil, permettra de déposer vos objets, en bon état, sur un site dédié à cet usage. Il permet ainsi que du matériel pouvant encore servir ne soit pas inutilement jeté.
Le lieu, loin de se restreindre à son aspect fonctionnel, comporte également une dimension esthétique. En effet, l’architecture a été pensée de manière à améliorer le cadre de vie des habitants et embellir le paysage de ce quartier périphérique (création d’un jardin, etc.)

Pour avoir plus de détails sur le fonctionnement de la recyclerie, téléchargez le document ci-dessous.

 

 

 

Fichiers en téléchargement

Compte-rendu de mandat 2013

Découvrez les principales réalisations de la mairie du 20e pour l'année 2013.

Le mois de décembre : une période charnière, un moment propice pour faire un point sur l’année écoulée.

Comme chaque année, Frédérique Calandra, Maire du 20e, et son équipe municipale dressent un bilan des actions menées tout au long de l'année dans le 20e dans un document synthétique à consulter en téléchargement ci-dessous.  

 

Fichiers en téléchargement

Mobilier Urbain Intelligent

Dans le cadre de l’appel à projet « Mobilier Urbain Intelligent » initié par Paris Région Lab et soutenue par la Ville de Paris, le 20e arrondissement accueille les BLOCS PARCS de Récréation Urbaine à partir du 11 décembre.

Ce mobilier urbain en béton  est indestructible et polyvalent, composé de blocs d’usage et de forme différente.

Ces blocs permettent dans un même lieu de proposer plusieurs types d’usages dans un espace : s’assoir, jouer, etc.  

C’est au mail Saint Blaise  que démarrera prochainement  cette expérimentation de 6 mois renouvelable une fois. Modulables et déplaçables différentes configurations pourront être proposées au gré des retours des usagers.

Dans cet espace seront installés : des bancs tables de jeux (damier, échiquier, circuit de voiture, backgamon et solitaires), des bancs ondulés et pour la première fois dans l’espace public parisien, des bancs nouvelle génération informatique donnant accès à des services mobile pour smartphone (jeux, site internet de la MA20 ou de la Semaest par exemple, info sur les transports en commun).  

 

L'Accorderie du Grand Belleville

La Maison du Bas-Belleville accueille désormais ce système d'échange de services fondé sur la seule base du savoir-faire. Un concept solidaire en pleine expansion qui a pour maître-mot l'entraide !

Qu’est ce qu’une Accorderie ?

Une Accorderie est un système d'échange de services qui regroupe toutes les personnes intéressés, et habitant sur le territoire où elle est implantée, à échnager entre elles différents services. Elle vise à lutter contre la pauvreté et l’exclusion en renforçant les solidarités entre des personnes d’âges, de classes sociales, de nationalités et de sexes différents.
Une Accorderie développe, par l’échange de services et la coopération, les conditions d’une amélioration réelle, et au quotidien, de la qualité de vie de tous ses membres, les Accordeurs.
Elle est ouverte à tous, chacun possédant des savoirs à transmettre.

Les principes de base

> Une heure de service rendu = une heure de service reçu
> Echange sur la base du temps et non de l'argent
> Equilibre dans les échanges
> De l'échange et non du bénévolat
> Implication des Accordeurs dans le fonctionnement de l'Accorderie

Le Fonctionnement

Chaque Accordeur met à la disposition des autres ses compétences et savoir-faire sous la forme d’offres de services. Des conseils pour cuisiner, la restauration de meubles, l’apprentissage de sports, etc…
Chaque offre apparaît sur la page web de L’Accorderie locale où la personne est devenue membre et dans un annuaire papier pour les Accordeurs qui n’ont pas accès à Internet. Dans l’espace membre et l’annuaire, les Accordeurs ont accès aux coordonnées des personnes qui offrent les services. Ils peuvent donc entrer en contact directement avec celles-ci pour s’entendre sur le service désiré et le moment de l’échange.

Chaque échange de services est comptabilisé dans une banque de temps, selon le principe « une heure de service rendu vaut une heure de service reçu », quels que soient le service rendu et les compétences exigées.
Dans la banque de temps, chaque Accordeur dispose d’un compte temps où sont inscrites les heures données et reçues. La comptabilité se fait à partir de chèques temps. Lorsqu’une personne devient Accordeur, 15 heures sont déposées dans son compte, ce qui lui permet d’échanger des services immédiatement.

Comment devenir membre de l'Accorderie du Grand Belleville ?

> Habiter le 10e, 11e, 19e et 20e arrondissements
> S'inscrire à une réunion collective d'information et d'inscription ou prendre un rendez-vous individuel auprès de l'animatrice de l'Accorderie
Pour connaître les modalités d'inscription et les dates de réunion, cliquez ici.
> Ligne directe : 01 43 66 76 07
Mail : belleville@accorderie.fr

L'Accorderie Grand Belleville a été inaugurée le 17 septembre 2013 en présence de Frédérique Calandra, Maire du 20e, Gisèle Stievenard, adjointe au Maire de Paris, chargée de la politique de la ville et de l'engagement solidaire, Rémi Feraud, Maire du 10e arrondissement de Paris ; Patrick Bloche, Maire du 11e arrondissement de Paris ; François Dagnaud, Maire du 19e arrondissement de Paris ; Jean-Marc Borello, Président du groupe SOS Solidarité ; Alain Philippe, Président de la Fondation MACIF.

 

Informations pratiques
Centre Social et Culturel - Maison du Bas Belleville
Accorderie du Grand Belleville
126 boulevard de Belleville - Paris 20e
01 43 66 64 56
M° Belleville




 

 

 

Le budget participatif de l'espace public 2015

Définition et élaboration du budget participatif 2015 destiné à l'aménagement de l'espace public.

Définition
Le budget participatif s'inscrit dans une politique de décentralisation de gestion des budgets, vers les mairies d'arrondissement. Il est destiné à l'aménagement de l'espace public (voirie et espaces verts).
Afin de décider de son orientation, la mairie du 20e a choisi de consulter les habitants chaque année, reconnaissant leur maîtrise du quartier.
Le budget participatif se distingue des budgets propres des conseils de quartier (budget animation fonctionnement / budget investissements).

Calendrier 2013/ 2014 de l’élaboration du budget participatif 2015 
A la rentrée 2013, les conseillers de quartiers, les services de la Ville de Paris et les membres de l’équipe municipale se sont atteler à l’élaboration du budget participatif 2015.
Ci-dessous le détail des rencontres qui se sont déroulées avec la participation des habitants.

  • 1 formation du CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de développement) 

Le mardi 17 septembre 2013, à 19h à la mairie (salle du Conseil) : à l’attention des conseillers de quartier et de toute personne intéressée par une formation sur les questions d’aménagement de l’espace public :

  • 7 marches exploratoires avec des représentants des services de la Ville de Paris, les conseillers de quartier, l’équipe municipale et les riverains 

Lundi 23 septembre 2013 : Belleville, rdv à 14h30 : croisement rue de L’Ermitage / rue des Pyrénées
Jeudi 26 septembre 2013 : Gambetta, rdv à 15h : croisement Ménilmontant / SorbierMardi
Mardi 1er octobre 2013 : Télégraphe-Pellport-St-Fargeau, rdv à 14h30 : croisement rues Duris Vasselon / rue de Belleville
Vendredi 4 octobre 2013 : Réunion-Père Lachaise, rdv à 15h : Square Henri Karcher
Lundi 7 octobre 2013 : Plaine-Lagny, rdv à 14h30 : Croisement Avron / Boulevard de Charonne
Vendredi 11 octobre 2013 : Saint-Blaise, rdv à 15h : Square BlondinJeudi 17 octobre : Amandiers-Ménilmontant, rdv à 14h30 : Place Martin Nadaud

Au terme de ce processus, la mairie a présenté mardi 16 septembre 2014 la restitution du budget participatif de l'espace public 2015 (à télécharger ci-dessous).

 

 

Fichiers en téléchargement

Enquête publique - Prolongement de la ligne 11

Du 16 septembre au 30 octobre, une enquête publique a été réalisée sur le prolongement et l’adaptation des stations existantes de la ligne 11.

L'enquête publique a constitué la deuxième phase de consultation et d'échanges avec le public après la concertation préalable de l'automne 2010. Elle a permis d'informer une nouvelle fois le public et de recueillir son avis sur le projet.

Le prolongement de la ligne 11 répond à des besoins de mobilité croissant. À l’horizon 2019, il facilitera les déplacements dans l’est parisien, en particulier dans ce secteur de la Seine-Saint-Denis, et permettra d’accéder à de nombreux équipements et zones d’activités aux abords du tracé.

Une fois prolongée, la ligne 11, qui traverse le 20e arrondissement, reliera le terminus actuel (station Mairie des Lilas) à la gare RER E le Rosny-Bois-Perrier. Elle proposera des correspondances avec le Grand Paris Express, le T1 et le RER E. 6 nouvelles stations seront créées.

 

Fichiers en téléchargement

Que faire pour aider une personne dans la rue ?

Découvrez les dispositifs solidaires et de lutte contre la grande exclusion dans le 20e.

La mairie du 20e et le FNARS Ile-de-France mettent un document à la disposition des habitants de l'arrondissement pour leur permettre d'effectuer les bonnes démarches face aux personnes en situation de grande précarité et d'exclusion.
Les informations pratiques sont disponibles sur le flyer en téléchargement ci-dessous.

Quelques informations utiles
> Pour en savoir plus sur les dispositifs des autres arrondissements, vous pouvez vous référer au guide « Solidarité à Paris », disponible gratuitement dans les mairies et les équipements municipaux. Téléchargez-le en cliquant ici.
> Si vous trouvez une personne en situation de détresse et si celle-ci le désire, vous pouvez appeler le 115, numéro gratuit et accessible 7j/7 et 24h/24. Cet appel vous permettra d’accéder à une place d’hébergement pour la nuit.
> Si vous désirez signaler une personne en situation d’exclusion sociale dans votre arrondissement, vous pouvez écrire à : sdfparis20@paris.fr. Les informations seront relayées à l'association en charge de la coordination des maraudes.

 

 

 

 

 

Fichiers en téléchargement

Un guide d'information en 7 langues

Afin de faciliter les démarches quotidiennes des parisiens non francophones, la Ville de Paris propose le guide "Vivre à Paris", traduit en 7 langues.

 

Groupe Services Solidaires

Implanté dans le 20e arrondissement, ce groupe agit pour promouvoir l’emploi et le développement durable et solidaire.

Vous êtes une association située à Paris et vous avez besoin d’une aide pour certains services, le Groupe Service Solidaires est fait pour vous et vous propose un grand nombre de prestations dans différents secteurs :
- Comptabilité
- Secrétariat
- Communication
- Recrutement
- Informatique
- Reprographie
- Consultation de ressources documentaires...
Le Groupe Services Solidaires s’engage à satisfaire vos demandes dans ces différents domaines.

D’autre part, le Groupe Services Solidaires propose de vous accompagner dans votre projet de création ou de développement en vous apportant un appui technique et en vous conseillant dans le choix de votre stratégie.

Enfin, vous pouvez trouver une salle à petit prix pour votre association, afin d’y organiser vos activités pour l’année : formation, réunion ou journée thématique. Pour vous aider dans ce domaine, le Groupe Services Solidaires met à la disposition des associations de l’économie sociale et solidaire, 4 salles confortables et équipées  ainsi que des prestations complémentaires. Le tarif pour les associations est très abordable, les démarches de réservation sont simples et réduites.

Informations pratiques
Groupe Services Solidaires
8, rue de la Py
75020 Paris
01 42 09 99 99 / contact@services-solidaires.com

 

 

L'informatique à la portée de tous

L'informatique à la portée de tous !

L’espace public numérique du Relais Ménilmontant propose une formation aux usages de base de l’informatique pour la vie quotidienne : atelier d’initiation, autoformation, accompagnement personnalisé sur Mac, Pc et tablettes tactiles.

Informations pratiques
Inscription sur rendez-vous au 01 47 94 62 81
Relais Ménilmontant
85 bis rue de Ménilmontant

Programme complet de la formation en téléchargement ci-dessous.

 

Fichiers en téléchargement

Paris par rues méconnues

Venez découvrir le 20ème autrement grâce au tourisme de découverte économique !

Paris Par Rues Méconnues, avec le soutien de la Chambre de Commerce de Paris et la Mairie de Paris 20, vous propose de partir dans le 20ème arrondissement, à la rencontre de celles et ceux qui font l’activité du quartier.

Durant deux heures de promenades aussi conviviales qu’instructives, vous pourrez satisfaire votre curiosité naturelle comme votre soif d’apprendre en plongeant au coeur du patrimoine humain, industriel et économique du quartier qui s’inscrit dans une démarche innovante de tourisme culturel, alternatif, participatif et vivant, à la rencontre de métiers, certes, mais avant tout de personnes passionnées et communicantes.

Quelles soient insolites, artisanales, gourmandes, sensorielles innovantes ou axées sur les métiers d’antan, Ces balades sont un véritable partage d’expérience grâce à la convivialité des commerçants, des artisans, des entrepreneurs désireux de dévoiler quelques petits secrets de fabrication, de faire toucher, goûter, tester, sentir.

C’est un plaisir des yeux comme des sens grâce à la diversité des techniques et métiers qui vous seront présentés.

Renseignements et inscriptions
contact@paris-prm.com
Tél. 01 42 79 81 71 / 06 69 00 59 53

Pour connaître le calendrier des balades, cliquez ici

 

La rue en partage

Les rues parisiennes se transforment et évoluent pour mieux répondre aux habitudes et aux besoins des Parisiens piétons, cyclistes ou automobilistes...

Partager la rue entre tous les usagers de Paris, c’est la rendre plus sûre, mais aussi plus accueillante et plus confortable. C’est permettre à chacun de se déplacer plus facilement. Et comme chacun est tour à tour piéton, cycliste, automobiliste … le partage de la rue profite à tous.

Des rues qui se transforment
Vous l’avez déjà remarqué : à Paris, les trottoirs grandissent.
Pour que piétons, personnes âgées ou à mobilité réduite circulent plus facilement, à chaque nouvel aménagement, les trottoirs sont agrandis lorsque c’est possible. Comme 60% des déplacements se font à pied, place aux piétons ! Les traversées piétonnes sont aménagées et les trottoirs sont désencombrés : les cabines téléphoniques se raréfient, la présence des potelets se fait plus discrète et les stationnements pour les deux-roues motorisés sont créés sur la chaussée pour ne pas gêner le passage.
L’espace se libère, les commerces sont plus attrayants et les rues s’animent davantage.

Repenser les règles de circulation et les usages
La place de la marche et du vélo comme mode de déplacement en Ville amène la Mairie de Paris à repenser les règles de circulation et les usages de la rue.
Quand les voitures roulent doucement, il y a moins d'accidents et moins de bruit. Les déplacements à pied et à vélo deviennent aussi plus faciles, plus sûrs et plus agréables. Limiter la vitesse dans les quartiers peu circulés présente de précieux avantages.
Les zones 30 et les zones de rencontre, dispositifs déjà éprouvés en matière de qualité de vie et de sécurité des déplacements s’étendent à Paris.
Toutes les zones 30 et les zones de rencontre près de chez vous 

Favoriser la pratique du vélo
Pour que se déplacer à vélo rime avec plaisir, facilité et sécurité, les rues de la capitale sont aménagées. A chaque projet d’aménagement, les trajets à vélo sont pris en compte et tout est mis en œuvre pour les rendre plus aisés.
Consulter la carte des aménagements cyclables 
En plus de ces aménagements, la Ville facilite quotidiennement les déplacements des cyclistes. Le dispositif cédez le passage cycliste au feu permet aux vélos, lorsque le feu est rouge, de tourner à droite ou d’aller tout droit sur certains carrefours. Le double-sens cyclable, quant à lui,  permet aux cyclistes d'emprunter à double sens des voies qui sont à sens unique pour les autres véhicules.Au-delà de ces aménagements et facilités cyclables, la Mairie de Paris favorise également la pratique du vélo avec Vélib' .

La rue d'Avron
Cette rue du 20e arrondissement qui dispose d'un nouvel espace végétalisé, aujourd’hui plus agréable pour la promenade, illustre parfaitement les enjeux de la capagne "La rue en partage".  

Toutes les infos sur la campagne "La rue en partage" sont disponibles sur paris.fr

 

Fichiers en téléchargement

Cinemacity : dans les coulisses du cinéma

Plateforme web et application mobile, Cinemacity vous guide vers les endroits précis où des scènes de films ont été tournées, dans le 20e et ailleurs...

Ce nouvel outil - coproduit par ARTE France et Small Bang avec le soutien du CNC, de la Ville de Paris et du Forum des Images - propose aux Parisiens et aux touristes de se promener dans la capitale et de retrouver les lieux exacts où ont été tournées certaines scènes de films célèbres. Elle géolocalise dans Paris des extraits de films l’endroit même où ils ont été tournés. Dix-huit balades à thème sont déjà disponibles sur la plate-forme, gratuites et accessibles en plusieurs langues.

Cinemacity est aussi un laboratoire de création, qui produit des fictions-balades originales en 5 épisodes à l’échelle d’un quartier. Pour aller d’un épisode à l’autre, les utilisateurs sont invités à se déplacer à pied.
Une première fiction-balade, Chat, est disponible sur le site. Elle a été réalisée par Ilan Cohen et tournée dans le quartier du Haut Belleville. On y suit le périple de plusieurs personnes pour qui le temps s'est arrêté....  

Pour en savoir plus sur cette nouvelle application, téléchargez le dossier de presse ci-dessous.

 

 

 

Fichiers en téléchargement

Le devenir de la ceinture verte

Le 1er juillet 2013, la mairie du 20e a organisé une réunion d'information présentant l'état d'avancement d'une étude urbaine menée entre la porte de Bagnolet et la porte de Montreuil.

La Ville de Paris a engagé en 2012 une étude urbaine sur la Ceinture verte entre la porte de Bagnolet et la porte de Montreuil, le boulevard Davout et le périphérique.

Cette étude vise à :
-  mettre en valeur le paysage de la ceinture verte,
-  requalifier (empiler et couvrir les tennis,…) et développer (création d’une piscine) les équipements sportifs,
-  améliorer le cadre de vie du quartier Python-Duvernois.

La mairie du 20e arrondissement a organisé une réunion publique afin de présenter l’état d’avancement de cette étude.

Elle s'est déroulée sous la présidence de Frédérique Calandra, maire du 20e et en présence de nombreux élus de l’arrondissement.

L’Agence Babel (architectes-urbanistes, chargés de l’étude) et les différents services de la Ville de Paris (gestionnaires de ces espaces) étaient aussi présents.

Pour consulter l'étude réalisée par l'APUR "La ceinture verte et le boulevard périphérique", cliquez ici.

 

Fichiers en téléchargement

Les formalités du mariage

Deux personnes, même si elles ne sont pas de nationalité française, peuvent se marier, à condition d’être âgées d’au moins 18 ans. Toutes les infos.

 

 

Le budget participatif de l'espace public 2014

Définition et élaboration du budget participatif 2014 destiné à l'aménagement de l'espace public.

Définition 
Le budget participatif s'inscrit dans une politique de décentralisation de gestion des budgets, vers les mairies d'arrondissement. Il est destiné à l'aménagement de l'espace public (voirie et espaces verts).
Afin de décider de son orientation, la mairie du 20e a choisi de consulter les habitants chaque année, reconnaissant leur maîtrise d’usage.
Le budget participatif se distingue des budgets propres des conseils de quartier (budget animation fonctionnement / budget investissements).

Calendrier 2012/ 2013 de l’élaboration du budget participatif 2014 
Dès la rentrée 2012, les conseillers de quartiers, les services de la Ville de Paris et les membres de l’équipe municipale se sont attelés à l’élaboration du budget participatif 2014.

Ce cycle est constitué de différents temps forts :

  • 2 formations du CAUE à l’attention des conseillers de quartier et de toute personne intéressée par l’entretien et l’aménagement de l’espace public :

-  Mardi 18 septembre 2012 « Ambiance, sécurité, intégration de la biodiversité : comprendre pour mieux agir ».
-  4 décembre 2012 , salle du conseil : table ronde portant sur les marches exploratoires et l’élaboration du budget participatif de l’espace public 2014.

  • 7 marches exploratoires avec des représentants des services de la Ville de Paris, les conseillers de quartier et les riverains

- 25 septembre - Saint Blaise
- 2 octobre - Télégraphe Pelleport Saint Fargeau
- 5 octobre - Belleville
- 10 octobre - Gambetta
- 16 octobre - Plaine Lagny
- 19 octobre - Amandiers Ménilmontant
- 23 octobre - Réunion Père Lachaise

  • 2 réunions de présentations de toutes les études techniques le 27 et 28 mars 2013 afin de déterminer les priorités.
  • 1 restitution des projets arbitrés le mardi 28 mai 2013 – les opérations retenues pour le sont téléchargeables en ligne.

 

Fête des associations du 20e - Edition 2013

Samedi 7 septembre de 11h à 18h, venez découvrir la vitalité associative de l’arrondissement.

 

Fichiers en téléchargement

Comité vélo

Le comité vélo du 25 février 2013, organisé en mairie du 20e, a permis de faire le point l'évolution des nombreux espaces de circulation

Le lundi 25 février, lors du Comité Vélo, en présence de Frédérique CALANDRA, maire du 20e, de Julien Bargeton, adjoint parisien en charge de l’espace public, des déplacements et du transport  ainsi que de Françoise Galland, adjointe du 20e arr, chargée du Transport et de la Voirie, les passionnés de vélos, membres d’association ou simples usagers ont pu découvrir les nouveaux tracés à venir dans l’arrondissement, les aménagements prévus place de la Nation et la généralisation du "Cédez le passage cycliste dans le 20e".

 

Promenade urbaine dans le quartier Plaine-Lagny

Le samedi 25 mai à 10h, la mairie du 20e propose aux habitants de déambuler dans le quartier pour faire un point sur les opérations en cours et à venir.

Cette promenade urbaine sera l’occasion de présenter plus en détails les actuelles et futures opérations dans le quartier Plaine-Lagny.

Elle permettra de lister les besoins du quartier et les opportunités en matière d’aménagement urbain (GPRU porte de Vincennes,…), de création d’équipements, d’espaces verts, de logements, etc.

Cette visite est organisée par la mairie du 20e arrondissement, en présence de Frédérique Calandra, maire du 20e, Jacques Baudrier, adjoint à la maire du 20e en charge de l’urbanisme et de l’architecture et Mohamad Gassama, adjoint à la maire du 20e en charge de la démocratie locale, budgets participatifs, relations internationales et francophonie.

Informations pratiques
Rendez-vous samedi 25 mai 2013 à 10h
Devant l’entrée du square 11-13 rue des Grands-Champs.

 

 

La Gazette des sports de Paris20.fr

La Gazette des Sports de Paris 20.fr a pour objectif de faire connaitre toutes les activités physiques et sportives présentes dans le 20e arrondissement.

Aujourd'hui, plus d'une centaine d'activités sont proposées dans l'arrondissement... Le moment est donc venu de les mettre en lumière ! 

Le site permet également aux associations et au club de se faire connaître. Pour ce faire, il leur suffit d'envoyer un mail sur infos@gazette’des-sports-de-paris20.fr  ou gazette-des-sports.paris20@gmail.com

 

La propreté des rues en jeu

Une nouvelle campagne visant à responsabiliser les usagers à la propreté des rues a été lancée par la Ville de Paris.

Le 20 février, les nouvelles affiches d'une campagne de sensibilisation à la propreté ont fait leur apparition sur les panneaux d’affichage et les bennes municipales. L'occasion de rappeler en images que la propreté est la responsabilité de chacun.

 « Nous pouvons faire le maximum, mais pas l’impossible » c'est la nouvelle campagne de responsabilisation des usagers de Paris à la propreté des rues.

La propreté est un des objectifs prioritaires de la Ville. Au cœur de l’effort constant pour maintenir la capitale propre, les agents de la propreté opèrent chaque jour de l’année sur le terrain. C’est le rôle essentiel des agents de la propreté et la responsabilisation de chacun que Paris a souhaité mettre au centre de cette nouvelle campagne de sensibilisation. Elle est déployée, depuis 20 février, sur les panneaux d’affichage, les bennes, et à travers un film de 20 secondes qui sera diffusé à partir du 6 mars dans 123 salles de cinéma à Paris.

Cette campagne a été réalisée par la Ville de Paris, et met en scène de véritables agents, qui ont accepté de se prêter au jeu pour porter un message simple : respecter l’espace public, c’est respecter les agents qui y travaillent tous les jours. 

Les agents de la propreté collectent tous les jours 3 000 tonnes de déchets ménagers. Ne passez pas sans les voir; malgré leur travail difficile, ils restent à votre écoute et sont très appréciés des Parisiens. Pour mieux les comprendre, écoutez-les vous raconter leur quotidien.

 

Fichiers en téléchargement

Communiqué de presse de la Maire du 20e

Paris, le 19 décembre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE DE FREDERIQUE CALANDRA, MAIRE DU 20E ARRONDISSEMENT

A propos du centre IVG de Tenon et des manifestations du mouvement SOS tout-petits

Depuis quelques jours, une vidéo diffusée sur internet montre aux yeux du grand public, les agissements de l’association anti-avortement SOS tout-petits qui a pris l’habitude de se réunir régulièrement devant le centre IVG de l’hôpital Tenon pour protester contre la décision de sa réouverture. En effet, ce centre, couplé à une antenne du planning familial, avait été fermé en 2009, par une décision unilatérale de la direction de l'hôpital Tenon et sans consultation des élus.

Une forte mobilisation du mouvement associatif de défense des droits des femmes et de la municipalité du 20ème a abouti en avril 2011 à la réouverture de cette structure.

Je tiens à rappeler que j’ai écrit à de nombreuses reprises au Préfet de police de Paris, Michel Gaudin puis à son successeur Bernard Boucaut pour demander l’interdiction des rassemblements de cette association, qui non seulement constituent un trouble à l'ordre public mais surtout donnent lieu à des prières de rue. En vain, puisque la préfecture continue de les autoriser au nom du principe de la liberté d'expression.

Les habitants du 20ème arrondissement ne supportent plus cette situation qui dure depuis trop longtemps et me font part de leur indignation et de leur désir de retrouver un quartier Gambetta apaisé. 

Je me permets de rappeler, partageant avec le Préfet de Police le respect de l'Etat de droit, que si la liberté d’expression est une liberté fondamentale, celle-ci n’est pas absolue. Dans notre République laïque, quelle que soit la religion, les appels à la prière dans la rue sont illégaux. J’ajoute que certains propos entendus dans la vidéo relèvent de l’homophobie, également condamnable par la loi. Une nouvelle fois, je lance un appel au Préfet de police pour interdire les rassemblements intolérables de SOS tout-petits qui menacent la tranquillité de l’ordre public.

Informations supplémentaires :

Fermé en 2009, le centre IVG de l’hôpital Tenon a pu rouvrir ses portes le 26 avril 2011 grâce à la mobilisation d’un collectif d’associations, de partis politiques et du personnel hospitalier et au soutien indéfectible de la mairie du 20e.

Cette année, ce sont 585 IVG qui ont été pratiquées (chirurgicales et médicamenteuses) et 3 606 personnes qui ont été reçues dans le cadre d’actions de planification familiale. Le centre IVG de Tenon est indispensable pour la vie des habitants du 20e. J’ai d’ailleurs participé lundi dernier avec Fatima Lalem, adjointe au maire de Paris, à une réunion autour des projets d’amélioration de l’accueil du centre IVG.

 

 

Fichiers en téléchargement

Le nouveau cinéma Etoile Lilas

Etoile Lilas a ouvert ses portes au public le 24 octobre 2012. Ce nouveau cinéma, conçu par l’agence d’architecture Hardel et Le Bihan est appelé à devenir un lieu culturel incontournable dans le quartier Porte des Lilas en pleine métamorphose. En effet, ce complexe s’inscrit dans la reconquête d’un quartier qui fut longtemps considéré comme « La Zone ». Aujourd’hui grâce à la mobilisation de ses habitants et l’investissement de la Ville de Paris,il est passé de l’image de frontière que matérialisait le périphérique maintenant recouvert, à un espace de rencontre entre Paris, Les Lilas et le Pré-Saint-Gervais.

Un cinéma de quartier classé « Art et Essai »
Le complexe cinéma « Etoile Lilas » offre aux habitants de l'Est parisien et ceux des communes limitrophes une programmation de qualité avec des films familiaux, français et étrangers, ainsi que des films « Art et Essai » grand public.
Il comprend 7 salles de cinéma :
- la grande salle de 458 fauteuils avec un écran de 18 mètres sera à la pointe de la technologie (projecteur numérique 4K, son 3D 11.1);
- la seconde salle de 272 places avec un écran de 14 mètres est également équipée d’un projecteur numérique 4K complétée par une régie son et lumière indépendante et d’une scène, permettant l’organisation de spectacles, concerts et animations multiples;
- les autres salles d’une capacité de 263 à 93 places viennent compléter cet équipement haut de gamme.

Tous les publics ont accès à ces salles puisqu’elles sont équipées en audio-description et boucle malentendant.
Classé « Art et Essai », le cinéma « Etoile Lilas » favorise la programmation de films inattendus réalisés avec de petits budgets.
Un accompagnement particulier et des animations pour le jeune public sont également proposés.

Un bâtiment intégré dans le contexte urbain
Opération pilote Haute qualité environnementale (HQE), la superstructure de 20 mètres de hauteur, se présente comme un cube entièrement noir de 4.800 m2. La circulation permettant l’accès aux salles s’effectue par des couloirs vitrés offrant un point de vue privilégié sur la ville.
Une terrasse arborée, de 700m2, plantée de 12 essences rares (Magnolia, Erable du Japon, Lilas des Indes…) offrira une vue panoramique de Paris. Des projections en plein air ainsi que des concerts et set DJs sont prévus sur cette terrasse.
Au rez-de-chaussée, deux restaurants avec terrasses donnant sur le parvis viennent compléter l’ensemble.

Un projet d’ensemble qui améliore la vie du quartier
L'ouverture de ce nouveau lieu culturel s’inscrit dans le cadre du projet d’ensemble de la ZAC Porte des Lilas mené par la Ville de Paris en synergie avec les communes limitrophes. Il a pour objectif de favoriser la mixité urbaine en implantant des activités culturelles, des logements, des équipements, mais aussi de développer l'activité économique et l'emploi. Ces aménagements sur la couverture du périphérique de la Porte de Lilas vont permettre de créer un lieu de vie urbain, culturel et de loisirs, pour les habitants du 20e et les riverains des communes avoisinantes.


En chiffres
7 salles de cinéma
1 500 places
200 à 230 films projetés par an
Entre 350 000 et 450 000 spectateurs attendus chaque année
20 mètres de hauteur
4 800 m2 de surface


Adresse
Place du Maquis du Vercors
M° Porte des Lilas

 

Le Twisted Lampost Star à la porte de Bagnolet

Depuis avril 2012, un immense réverbère rose, conçu par Mark Handforth, illumine le rond-point de la porte de Bagnolet.

Le tramway des maréchaux se prolonge. Objectif : 25 nouvelles stations jusqu’à la porte de la Chapelle, dont 7 stations dans le 20e arrondissement, et une mise en marche fin 2012. Cette année les travaux se poursuivent et des oeuvres d’art commencent à être installées. En effet, ce prolongement du tramway T3 s’accompagne d’une démarche artistique dans l’espace urbain. La Ville de Paris a ainsi lancé une commande publique pour la réalisation de 19 projets artistiques le long de la nouvelle ligne.

Côté 20e arrondissement, le "Twisted Lampost Star" illumine depuis avril 2012 le rond-point de la porte de Bagnolet. L’artiste Mark Handforth a proposé pour ce lieu un signal fort : un immense réverbère rose qui se plie pour créer en son sommet une étoile et qui se déploie avec un lampadaire à cinq branches. De nuit, il produit un halo de lumière rosée et constitue un repère visible de loin, de part et d’autre du périphérique.

Les différents éléments de cette œuvre ont été livrés dans la nuit du 1er au 2 avril, les travaux d’assemblage de l’oeuvre sur le terre plain central de la place de la Porte de Bagnolet se sont déroulée jusqu’au 8 avril. Une visite de chantier a été organisée le 2 avril en présence de l’artiste, de Julien Bargeton, premier adjoint à la Maire du 20e chargé de la culture, des finances et des budgets participatifs, et de l’équipe du tramway. Les habitants ont pu rencontrer l'artiste et échanger sur son oeuvre lors d'une rencontre organisée le 20 juin 2012.

19 nouveaux projets artistiques le long du tramway

Le "Twisted Lampost Star" de Mark Handforth est l’une des premières oeuvres à être mise en place. Le long du futur tramway dans le 20e arrondissement, les voyageurs pourront aussi admirer prochainement les cubes de Langlands & Bell à la Porte de Vincennes et les poings d’eau (fontaines) de Pascale Marthine Tayou à la Porte de Montreuil tandis qu’un musée de quartier sera ouvert à Saint-Blaise.

En tout, ce sont 19 projets artistiques qui verront le jour dans l’Est parisien, ouvrant ainsi la capitale vers les communes limitrophes et encourageant les rencontres entre les habitants. L’art sera également présent dans les stations et dans les rames du tramway grâce à un accompagnement musical et littéraire.

Retrouvez un dossier spécial sur les projets artistiques pour le prolongement du tramway dans le "T3 Mag" de janvier 2012 en téléchargement ci-dessous.


Visuel : vue projetée.

 

Fichiers en téléchargement

Une grande fresque en hommage au groupe Manouchian

En février et mars 2012, l’artiste Popof a réalisé une grande fresque en hommage au groupe Manouchian du côté du passage du Surmelin. Retrouvez aussi une interview de l'artiste et de membres du Conseil de quartier.

Pendant près d'un mois, l’artiste Popof a réalisé une grande fresque dans le 20e arrondissement, en hommage au groupe Manouchian, dont les membres furent arrêtés et exécutés par les nazis en 1944. Cette oeuvre recouvre la grande façade d'un immeuble situé rues du Surmelin et Darcy, du côté du passage du Surmelin.

Cette fresque a été réalisée à l’initiative de la copropriétévde l'immeuble, en collaboration avec la mairie du 20e arrondissement, le Conseil de quartier et l’association Art Azoï. Elle a été inaugurée le 20 mars 2012 à l'occasion d'un moment convivial en présence de Frédérique Calandra, Maire du 20e, de ses adjoints Pascal Joseph et Nathalie Maquoi, ainsi que de l’artiste, des riverains, des membres du conseil de quartier et de l’association Art Azoï.

 

Rencontre avec l'artiste Popof

Popof est né à Moscou, et arrive en France avec sa famille à l’âge de 5 ans. Cet artiste, graffeur, commence à peindre dans l’est parisien en 1989, dans des quartiers en pleine évolution. Si l’est de Paris reste son "laboratoire artistique", il a depuis traversé le périphérique, pour peindre à Montreuil, et dans le monde entier.

Popof, que représente le graff à vos yeux ?
Les murs doivent parler, les pierres ont une mémoire, parfois il suffit juste de la révéler. Le graff, c’est une base commune qui révèle des sensibilités, des univers, et qui nous permet d’apprendre de notre époque. Le graffeur est un badaud, il se balade, comprend les énergies et en fait une force de création. Il faut rester dans la vérité du lieu. Il ne faut pas cloisonner le graff au vandalisme, il y a bien sûr une forme de liberté très importante, mais avec des visions très différentes selon les gens.

Connaissiez-vous Manouchian avant cette fresque ? Comment avez-vous appréhendé ce
travail ?

L’histoire de Manouchian, je ne la connaissais pas complètement. Quand j’en ai appris un peu plus, je me suis rendu compte que ça entrait en résonnance avec mon histoire personnelle : je suis un immigré, moi aussi, parce que mon père, journaliste, poète, écrivain, a subi 10 ans de goulag, pour des raisons culturelles. Il a mené, lui aussi, à sa manière, un combat, culturel pour lui.
Son rapport à Mélinée est aussi très touchant. Mes parents se sont mariés au goulag, après un an et demi de lutte pour l’obtenir, et même une grève de la faim pour y avoir droit. Ca montre en un sens qu’il existe des situations compliquées, qui nous dépassent, qui sont tragiques, mais que malgré tout, l’amour rassemble, et apporte de l’humanité à tout. Cette lettre, c’est ça, un moment tragique, mais humain.
Pour moi, cette histoire est primordiale, parce que la France s’est construite sur ce passé de résistance. C’est ce genre d’histoires qu’il faut relayer, qu’on doit voir dans la rue. Ce graff est là pour ça, il doit susciter l’intérêt, la curiosité des passants, leur donner envie d’en savoir plus.
Il y a une sorte d’émulation par rapport à l’histoire du quartier, moi je ne suis que l’outil du sujet ! Quand j’ai été sélectionné par la copropriété, et qu’ils m’ont donné le sujet "imposé", je me suis tout de suite senti connecté à l’histoire du groupe Manouchian, j’ai compris la portée importante du sujet.
J’aime parler aux passants pendant que je travaille, les connaître, prendre le risque de connaître leur avis sur ce que je fais… Pour moi, le graff est à la peinture, ce que le live est à la musique : il y a un rapport essentiel, direct, aux gens.

Quelles sont vos techniques de peinture pour cette fresque ?
Le mur est très grand, alors c’est assez différent de ce que les gens peuvent imaginer, avec des bombes de peinture pour tout faire ! Pour ce mur, la bombe est un critérium, et mon pinceau, c’est un rouleau de 40 centimètres de large ! Il y a tellement de surface à recouvrir.
J’ai aussi un système de 5 pinceaux "assemblés", pour faire des arabesques ; ça représente les 5 lettres de mon nom à la lumière de la vitesse, c’est ma signature, mon logo. Je l’avais fait d’abord pour mes toiles, et je me suis dit que les gens dans la rue pourraient reconnaître mes graffs avec ça, comme une marque de fabrique.

 

Mairie du 20e

 

Interview croisée de Chantal O’Callaghan et Annie Neyret du Conseil de quartier Gambetta

Chantal O’Callaghan et Annie Neyret font partie du Conseil de quartier Gambetta qui a collaboré avec la copropriété de l’immeuble, la mairie du 20e arrondissement, l’association Art Azoï et l’artiste Popof pour l’élaboration de cette fresque en hommage au Groupe Manouchian.

Comment est venu ce projet de fresque ?
Il y a plus d’un an, nous avons appris que l’immeuble allait subir un ravalement de façade. Cet endroit, très bien exposé, était visible et accessible. Annie Neyret, du Conseil de quartier, a eu l’idée de proposer à la co-propriété de réaliser une fresque en hommage au Groupe Manouchian : nous avions toujours souhaité faire cet hommage, et l’occasion s’est alors présentée.
Lors d’un Conseil local d’urbanisme (CLU), nous avons fait part de cette proposition, Nathalie Maquoi [adjointe à la Maire du 20e] s’est proposé d’aider, et nous lui avons entièrement fait confiance.
Comme nous souhaitions rendre un hommage au groupe Manouchian, nous avons proposé ce thème, qui a été accepté. Par les temps qui courent, un hommage comme celui-ci est une très belle idée, il est bon de se rappeler de l’Histoire et de se souvenir de ce qu’on fait les étrangers pour la France…
Quand nous avons vu le prototype, nous avons été étonnés par le réalisme total du dessin, qui rend hommage à l’Affiche rouge, à la lettre de Mélinée. C’est important que tout ça soit aussi lisible. Tout le monde dans le quartier n’est pas forcément au courant, ça va faire poser des questions aux passants. Ce graffiti porte un vrai message, les gens le remarquent avec bonheur.

Quels sont les projets à venir du Conseil de quartier ?
Nous avons un projet avec une compagnie de théâtre, à  la porte de Bagnolet, pour travailler avec les habitants. Cette compagnie, qui s’appelle Pièces Montées, devrait intervenir du printemps 2012 à 2013.
Nous souhaitons également rendre hommage aux pionniers de l’aviation, et à ceux qui ont fait avancer l’aviation. Les réunions de conseil se déroulent le 2ème mardi du mois, de 19h à 21h, à l’Office municipal des sports [situé dans la mairie du 20e, 6 place Gambetta].

 

Visuels : photo de la façade de l'immeuble et maquette de la fresque (crédit : Popof).
Photo de Popof (crédit Art Azoï).

 

Votre avis sur les services mobiles locaux !

Merci de bien vouloir prendre 3 minutes pour répondre aux 5 questions de notre mini enquête en cliquant sur le lien suivant :

http://goo.gl/DyP3